1. Délicieux flagrant-délit 2/2


    datte: 13/06/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Demain, Source: Hds

    Au lendemain de mon aventure psycho-érotico familiale, je me réveille avec une gaule d'enfer ! Il est tôt et je suis seul chez moi. Je sors de mon lit, les yeux encore embrumés d'une nuit agitée, parasitée par les culottes d'une brune enflammée. Je descends me préparer un café et m'installe au salon. J'envoie un petit message à ma femme ; le traditionnel : " bonne journée bisous je t aime à ce soir " et obtiens un copier/coller en guise de réponse. Ceci étant fait, je commence à me poser un tas de questions. Ma belle-sœur, Corinne, peut se vanter de m'avoir mis le cerveau à l'envers. Que dois-je et que vais-je faire ? Partagé entre la moralité et son contraire, mais aussi le contraire de la raison ... Tout se confond ! Mon téléphone va rapidement balayer mon indécision ... Sur l'écran apparaît : " Message Port Corinne " Je lis : " Bonjour Bien dormi ? Tu m'as manqué hier soir ,-) " Je réponds : " Je n'ai pensé qu'à toi ,-) " me remémorant ma nuit ainsi que cette phénoménale érection matinale. En retour je reçois : " Envie de traîner au lit ... avec toi ! " Mes doigts pianotent tout en tremblant : " A vite ... Très vite ! " Le passage à la douche est scrupuleux et le protocole qui l'accompagne, appliqué. J'ai rendez-vous avec une Dame. J'avale les quelques kilomètres qui me séparent de la belle. Mes pensées sont occupées par des culottes souillées, des pieds invasifs et des mains baladeuses. Arrivé sur le pas de sa porte, l'écran de mon téléphone m'indique la démarche à ... suivre ... " Entre c'est ouvert ,-) " A l'intérieur tout est calme, contrairement à moi. Mon cœur bat la chamade, mes mains tremblent, je me sens fébrile ... Un nouveau message me fait sortir de ma torpeur ... " Cadeau ! Un petit bout de moi ... " Je balaie du regard le hall d'entrée et aperçois un peu haut plus sur l'escalier, un petit sachet hermétiquement fermé. Je gravis les marches, et rapidement, devine de quoi il s'agit. Dans le sachet, se trouve une petite culotte brodée de jolies dentelles. J'ouvre le contenant de ce précieux trésor en prenant soin d'y plonger mon appendice nasale. Mon odorat est à son paroxysme. Je connais cette odeur et peut même lui assigner un prénom : CORINNE ! Tout est là, l'essence de son intimité, son parfum de Femme, les effluves de sa chatte ! L'arôme est gourmand et terriblement indécent ! J'extrais du sachet cette délicate lingerie. Corinne a effectivement dû passer une bonne soirée ! L'entre-jambe est impudiquement taché de nombreuses coulées de cyprine. L'image de ma belle-sœur en train de se masturber tout en me dédicaçant ses pensées, me trouble et me fait bander ! nouveau message : " Impatiente de toi ! " Je reprends mon ascension pour me retrouver devant la porte de la chambre conjugale qui, bientôt, deviendra adultérine. Sans frapper, je franchis cette dernière frontière qui me sépare de Corinne ... Enfin je la retrouve ! Les quelques heures qui nous ont séparés, m'ont semblé durer une éternité. Du bout de son index, la jolie brune, me ...
«123»