1. Vengeance et valses hésitations


    datte: 13/06/2017, Catégories: fh, ff, fbi, vacances, piscine, vengeance, Oral, Oral, Auteur: Charline88, Source: Revebebe

    Résumé de l’épisode précédent : Les deux femmes concoctent un plan machiavélique pour que l’ex-mari d’Agnès sache queMais ce plan fonctionnera-t-il vraiment ? Ils ont encore dansé quelque temps puis c’est elle qui lui a pris la main alors que celle-ci abordait dangereusement la dentelle de sa minuscule culotte. Il a bien tenté de s’infiltrer entre l’élastique et la peau, mais elle a réussi à déjouer cette intrusion par une habile contorsion. L’air frais de l’extérieur leur a rappelé que la nuit n’était pas finie. Longeant le bord de mer, ils ont marché quelques minutes sur le sable fin humide. Les escarpins à la main, la jeune femme se laissait bercer par le clapotis d’une marée montante. La langue d’écume qui venait lui lécher les pieds la rassurait. L’employé de la réception n’a pas levé les yeux ou il l’a fait d’une manière si discrète que les deux là n’ont rien vu. Dans les escaliers, Daniel a de nouveau essayé d’enlacer la jolie Claude. Mais anguille souple, elle s’est glissée hors de l’étreinte impromptue et ils sont maintenant devant sa porte. — Tu m’offres un dernier verre ?— Crois-tu que cela soit raisonnable ? Un homme dans la chambre d’une femme à cette heure ?— La déraison est aussi une forme de bonheur, parfois ! Il ne tient qu’à toi d’ouvrir cette porte et— Et tu n’oublies pas que si tu franchis ce seuil, le reste de la nuit m’appartient comme nous en avions convenu !— C’est vrai, je veux bien m’y soumettre ! Il faut aussi dire que tu m’as mis dans un tel ... état. Comment ne t’en es-tu pas aperçue quand nous dansions ?— Qui t’a dit que je n’ai rien remarqué ? Me prends-tu pour la dernière des sottes ? Un mauvais point pour toi sur ce coup-là. Tu crois vraiment que je suis une femme que l’on peut trousser au milieu de centaines de personnes ? Tu me juges bien mal.— Allez ! Ne me laisse pas en plan, j’accepte volontiers ce que tu as prévu comme réjouissances pour cette fin de nuit.— Tu en es bien certain ? Tu prends un bien grand risque !— Tant pis, j’aime la témérité.— Alors tu l’auras voulu ! Entre puisqu’il en est ainsi et maintenant dès que tu auras passé la porte, tu seras à moi et j’aurai le droit de faire de toi ce que je voudrai ?— D’accord ! Cochon qui s’en dédit !— Alors La clé tourne sans bruit dans la serrure. Elle s’efface pour laisser pénétrer l’homme dans la suite. La lumière de l’entrée laisse deviner sur le lit quelques objets que l’homme ne remarque pas. Subjugué par cette croupe qui chaloupe devant ses yeux, il ne voit rien d’autre que les ondulations de ce postérieur attirant. Elle le pousse gentiment en posant une main dans son dos. — Avance là, vers le lit ! La salle de bain est là. Oui, là, sur ta gauche. Tu vas aller te déshabiller. Tu ne sors de là que lorsque tu seras nu et douché ! Me suis-je bien fait comprendre ?— Fort et clair. J’ai reçu ton message cinq sur cinq ! Daniel entre dans la salle d’eau et quelques secondes plus tard, le bruit de la douche indique qu’il suit bien les indications qu’elle lui a ...
«1234...16»