1. Le retour de Pierrot


    datte: 13/06/2017, Catégories: fhh, hagé, cocus, religion, revede, Oral, fgode, pénétratio, double, Partouze, jouet, confession, couple+h, Auteur: Gege-flo, Source: Revebebe

    Lorsque, dans le village, on a su que l’abbé Pierre revenait en tant que curé de la paroisse, ce fut l’animation des grands jours ! La plupart des habitants qui sont aujourd’hui âgés de quarante ans et plus, le connaissait depuis leur plus jeune âge. En effet, l’abbé – comme on l’appelle communément – a commencé son sacerdoce ici. C’était plus de vingt ans en arrière. Comme le temps passe Bref, l’abbé ne laisse personne indifférent car il est doté d’un caractère enjoué et, en quittant la paroisse, il n’avait laissé que des bons souvenirs, même à ceux qui ne fréquentaient jamais les bancs de l’église. Il y en avait qui disaient qu’il n’aurait jamais dû se mettre curé, que c’était dommage un si beau garçon, si gentil, aimable, etc. Des mauvaises langues allaient jusqu’à insinuer qu’il n’était pas parti sans laisser quelques femmes dans le désarroi le plus complet. Tout ce que je vous raconte ici, je le tiens de mon épouse Florence, qui a connu l’abbé quand elle avait douze ans, l’année de sa communion solennelle. Je disais plus haut, que l’abbé a fait l’actualité du village à son retour. Eh bien oui ! C’est un véritable événement et tous les enfants de jadis – aujourd’hui entre trente et quarante ans – se réunirent pour redémarrer l’association restée en sommeil depuis trop longtemps :La Farandole, nom de l’association fondée par l’abbé il y a plus de vingt ans, et qui avait pour but d’occuper la jeunesse en organisant diverses animations dans la commune avec un point d’orgue ... une fois par an : le bal masqué ! Et pour le renouveau de la Farandole, quoi de plus naturel que de démarrer par un bal masqué, n’est ce pas ? Florence, mon épouse adorée, a choisi nos déguisements, je serais en curé avec soutane, bien sûr ! Et pour elle, ce sera en chère sœur, avec cornette évidemment ! Essayage de nos costumes la veille du grand jour. Je ne sais pas si c’est le fait d’être dans une soutane de curé ou de voir ma femme en nonne, toujours est-il qu’il me prend une érection d’enfer ! J’approche de Flo par derrière et je viens me plaquer contre son fessier rebondi tout en lui malaxant les seins. — Arrête, tu es fou, tu vas abîmer nos costumes ! Je sens dans l’intonation de sa voix que cela veut dire, continue mon chéri. — Ça te plairait, hein, ma chérie, que ce soit l’abbé qui te pelote !— Tu es fou, que vas-tu imaginer ?— Huumm, tu as les tétons tout durs, c’est un signe ! À présent je la tiens par les hanches et je me frotte sur son petit cul sans vergogne. Je bande sur sa raie, c’est bon. Flo ne s’échappe pas, bien au contraire ! La situation lui plait, je la connais ma petite femme. Nous avons terminé par une partie de jambes en l’air où j’ai senti Flo très coopérative Le bal masqué a rencontré un succès fou ! L’abbé était ravi ! Et nous aussi ! Rien de tel pour renflouer la situation financière de laFarandole. Un nouveau bureau a été élu et Flo est désormais secrétaire de l’association. À chaque fois que nous faisons l’amour, c’est devenu un jeu, je fais ...
«1234...»