1. soiree a quatre


    datte: 13/06/2017, Catégories: Partouze, Auteur: Fab22f, Source: xHamster

    Histoire trouvée sur le net il y a de nombreuses années. Pour ne pas qu'elle tombe dans l'oubli Nath avait préparé un menu exceptionnel ce soir. Pierre et Brigitte s'étaient autant régalés que nous, et l'on allait attaquer gaiement les digestifs lorsque j'ai lancé l'idée d'un petit cocktail maison. Le vin avait coulé à flots et l'ambiance était au beau fixe, le pétard d'herbe n'y étant certainement pas pour rien non plus. Je passais derrière le bar, légèrement euphorique, en proposant à tout ce beau monde de s'installer sur les fauteuils et canapés, dans le coin salon, à côté de la cheminée dans laquelle crépitait un petit incendie. Je commençais à sortir le matériel de mixage et les ingrédients pour un breuvage de ma composition alors que les plaisanteries allaient bon train de l'autre côté du comptoir, en fait ça rigolait ferme, et je me laissais aller malgré moi à rêvasser sur les jambes de Brigitte : longues et gainées de bas fumés, on pouvait presque apercevoir le haut de ses cuisses, qu'elle tenait pourtant bien sagement croisées, tant sa jupe était courte. Cette fille m'avait toujours plût, et ce soir son chemisier largement échancré mettait en valeur sa peau de brune aux cheveux mi-longs et une poitrine qu'on devinait généreuse. Une pointe de remords m'envahit à la pensée de mon ami Pierre : et s'il me voyait ainsi regarder sa femme ? L'observant à la dérobée, je m'aperçu qu'il posait lui-même un drôle de regard sur Nath. Apparemment très intéressé par ce que les ... filles échangeaient, des propos pourtant bien anodins concernant l'épilation des jambes : &#034 Et regardes mes mollets, avec ce produit c'est nickel... &#034, et placé comme il l'était, Pierre devait avoir une vue d'enfer sur les dessous de Nath. Celle-ci s'était carrément installée sur le canapé, quasi-vautrée, et offrait sans pudeur à la vue de nos invités, tout en les caressant, ses jambes découvertes par sa jupe légèrement remontée sur le haut des cuisses. Mais je ne pouvais me permettre d'intervenir directement sans passer pour un gêneur : je la connaissais depuis longtemps, elle m'aurait facilement envoyé balader ! Autant la laisser tranquille... Puis j'entendis parler de maillot, et c'est Brigitte qui a mis le feu aux poudres d'un seul coup en se levant pour montrer à Nath la perfection de son épilation pubienne, tenant sa jupe d'une main et passant l'autre sur son ravissant string noir en dentelles : je n'en croyais pas mes yeux, le spectacle était éblouissant. Effectivement, pas un poil ne dépassait. Ne voulant pas être en reste, Nath souleva sa jupe à son tour pour nous dévoiler un charmant petit slip Tanga blanc, parfaitement moulant, quasi-transparent, et duquel pas un poil ne dépassait non plus. Pierre se racla bruyamment la gorge en riant, et j'étais moi-même en état de choc : &#034 Hola, les filles, on n'est pas sur la plage que diable, et de toute façon, vous n'avez pas vos maillots! &#034 Rabat-joie ! &#034 me lança Nath, &#034 Ca va, on est en culotte, non ? Me ...
«1234...8»