1. Soubrette Sissy Boy (5)


    datte: 14/06/2017, Catégories: Transexuels, Auteur: BrusselX, Source: Xstory

    5. Le lendemain matin, je m’éveillais tôt, comme d’habitude, me lavais, me maquillais, et choisis un de remettre des bas blancs, j’avais trouvé cela très seyant, avec un string blanc en dentelle et le soutien assorti. Lorsque je fus habillée, j’allais retrouver ma Maîtresse. Je pris le plateau déjeuner dans le monte plat, puis l’apportais dans la salle à manger. Après l’avoir mis devant elle, sur la table, je plongeais sous la table. Elle portait une robe de chambre en satin rose pâle, très légère, très courte aussi, et en dessous un petit string à ficelle du même rose. Son sexe était déjà gros, soulevant le triangle du string comme une voile triangulaire attachée au mât de certains voiliers filant sous le vent me sentant coquine, j’embrassais ses pieds, puis ma langue suivi toute sa jambe, sa cuisse, pour arriver aux petits nœuds sur sa taille qui retenait les ficelles du string je tirais avec mes dents, défaisant le nœud, puis ma langue couru le long de sa cuisse vers sa hampe dure et tiède je descendis vers ses testicules, que je léchais, puis gobais en douceur, l’une puis l’autre, avant que ma langue remonte le long de la hampe, tournoie autour du gland, et que ma bouche finisse par aspirer le gland, la hampe, pour une petite sucette du matin Elle semblait plus excitée que d’habitude, et bougeais son bassin, au rythme des vas et viens de ma bouche le long de sa verge tendue je pus profiter de ses mouvements pour lui caresser les fesses mon doigt s’aventure jusqu’à son ... sillon, que je flattais doucement... Elle en éjacula son jus chaud dans ma bouche j’avalais consciencieusement le tout, avant de remonter de dessous la table. Elle me regardait en souriant. - J’ai reçu un appel de M. Striker hier soir, tard. Le nouveau matériel informatique sera déjà livré aujourd’hui ça ne traîne pas avec les gens qui ont des moyens ! - Vous voulez que j’aide à le décharger ? - Heu non, je ne préfère pas ! Le jardinier vient faire les pelouses aujourd’hui, comme il est costaud, je vais lui demander de faire ce travail, pour un petit supplément. Par contre ils ont livré trois palettes de rames de papiers pour les photocopieuses et imprimantes. Tu pourrais décharger les palettes et empiler les caisses dans la réserve, ça m’aiderait beaucoup ! - Oui Maîtresse ! Dans le temps j’aurais soufflé et repoussé cette tâche, dure et que je n’aimais vraiment pas ici j’étais heureuse de pouvoir servir ma Maîtresse quel changement ! Après mes tâches matinales, je me rendis dans la réserve, attenante à l’internat, où étaient stockés tout le matériel d’entretien, de jardinage et les réserves de l’intendance. Il y avait un coin réservé pour empiler les caisses de rames à papiers. Je commençais par la première palette, coupant avec un ciseau le plastique qui maintenait les caisses les unes aux autres, puis, caisse par caisse, je vidais la palette et empilais les caisses à l’endroit voulu. Il ne faisait pas trop chaud dehors, heureusement, sinon la réserve devenait un vrai sauna ! ...
«1234...12»