1. L'inconnu de l'hôtel


    datte: 14/06/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: AmantDesSens, Source: Hds

    C’est en descendant de l’avion qu’elle commença à réaliser qu’elle venait d’atterrir à Shangaï. Elle avait décidé ce voyage si rapidement ! C’est en rentrant chez elle 8 jours plus tôt, fatiguée de ce froid de décembre et lasse de regarder les vitrines illuminées tout en sachant qu’elle allait être encore seule à Noel, que l’idée lui était venue d’entrer dans une agence de voyage. N’ayant pas réfléchi à une destination particulière, elle avait accepté de suivre les conseils du voyagiste qui ne tarissait pas d’éloges sur la beauté de cette destination. Il faisait nuit quand le taxi la déposa devant l’hotel 4 étoiles qui lui était réservé. L’Oriental Riverside offrait une vue splendide sur la rivière et la ville. La chambre qui l’accueillit était plus que spacieuse et bénéficiait de tout le confort souhaité. L’ambiance déclinée dans des tons neige et chocolat donnait au lieu une atmosphère chaude et s’harmonisait au mieux avec les boiseries du lit et de la commode. La grande baie vitrée lui permettait en effet d’avoir une vue d’ensemble sur la rivière et les nombreux immeubles modernes tous illuminés du quartier financier. Elle décida de profiter du spa et défit ses valises afin de se changer. Elle enfila le lourd peignoir qui l’attendait dans la salle de bain à la mosaïque aux teintes caramélisées. Elle se dirigeait vers l’ascenseur quand elle fut heurtée de plein fouet par un homme au téléphone qui regardait avec évidence ailleurs que devant lui. Le livre et la serviette ... qu’elle avait emporté lui échappèrent des mains tandis qu’il essayait de rattraper au vol son téléphone qui termina sur le sol en deux parties, mettant ainsi fin à sa conversation. L’homme semblait très en colère et elle éclata de rire ce qui le stoppa nets dans ses propos colériques. Il prit soudain conscience de la situation. « Pardonnez moi » lança t il enfin calmé, je suis en train de me rendre compte que je m’emporte sans même prendre le temps de m’excuser. Il se baissa alors pour ramasser le livre et la carte postale qu elle utilisait en guise de marque page, tandis qu’elle s’était accroupie pour reprendre possession de sa serviette. Ils se relevèrent en même temps et elle ne put s’empêcher de remarquer combien il sentait bon. Elle appréciait les eaux de toilette masculine boisées et reconnut immédiatement les effluves de Terre d’Hermès qu’elle affectionnait particulièrement et qui la troublait plus qu’elle ne l’aurait souhaité. S’il en aperçu, il ne fit aucun commentaire mais elle surprit une lueur amusée dans son regard ce qui la fit rougir jusqu’au oreilles. « Accepteriez vous de prendre un verre avec moi ce soir afin que notre prochaine rencontre soit moins percutante ? » Elle s’entendit alors répondre oui ce qui la surprit elle-même. Après tout, elle était là pour se détendre et boire un verre avec un parfait inconnu, qui, elle devait bien le reconnaitre était plutôt séduisant, ne l’engageait à rien. Elle profita donc de la piscine et du spa, poursuivit par un massage ...
«123»