1. Massage Térésa 2 ème partie


    datte: 15/06/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Bangasss, Source: Hds

    Quelques temps plus tard, mon épouse étant à nouveau absente, je pris rendez-vous avec Térésa, bien décidé à pousser un peu plus loin les jeux que nous avions commencés. J’avais remarqué qu’un jour où il faisait particulièrement chaud et que la clim ne fonctionnait pas, qu’elle avait enlevé son chemisier pour masser mon épouse. Je l’avais trouvé en soutien-gorge alors que Laure m’avait appelé pour voir si je pouvais essayer de mettre la clim. Lorsqu’elle arriva, elle me trouva avec juste une serviette nouée autour de la taille, me fit remarquer qu’il faisait très chaud dans la pièce et me demanda de mettre la clim. Je lui répondis que malheureusement celle-ci était en panne. Elle me fit allonger sur la table de massage sur le dos et commença son massage en partant des pieds et en remontant vers les cuisses. J’avais recouvert mon sexe de la petite serviette que j’avais utilisé la dernière fois, en prenant bien soin de la remonter le plus haut possible afin que mes couilles en dépassent. Le frôlement de ses mains me fit rapidement bander et la serviette se transforma en chapiteau. Faisant semblant d’avoir besoin de me gratter l’aine, je me suis débrouillé à faire glisser un peu la minuscule éponge pour afin de me retrouver le sexe dressé devant elle. Comme la dernière fois, elle continua son massage, remontant sur le haut de mes cuisses, sans rien faire pour éviter ni mes couilles, ni ma queue bien raide. Elle était maintenant sur le côté de la table à portée de ma main. Je ... fis tomber mes bras sur les côtés, ma main gauche lui effleurant la jambe. J’ai commencé à la lui caresser, remontant le long de sa cuisse sous sa jupe légère, jusqu’à la lisière de son string. Elle ne réagit pas plus que la dernière fois lorsque je fis pénétrer mes doigts sous l’élastique. Cette fois ma position me permettait de lui caresser le clito et petit à petit, je réussis à lui introduire le bout de mon doigt dans la chatte qui ne tarda pas à devenir humide. Elle continuait sérieusement son massage alors que j’étais en train de la doigter, me pétrissant parfois les couilles en me masturbant légèrement en même temps. Elle me dit enfin qu’elle avait très chaud et je lui ai immédiatement proposé de se mettre à l’aise et d’enlever son chemisier. Elle ne répondit rien, mais le déboutonna et l’enleva prestement. Quand elle reprit le massage, je fis glisser ma main dans son dos à la recherche de l’agrafe de son soutien-gorge et réussi rapidement à la défaire. Lorsqu’elle se retrouva avec le soutien-gorge pendant sur sa poitrine, je lui ai dit qu’elle serait mieux en l’enlevant et joignant le geste à la parole, je fis glisser une des bretelles le long de son bras. Elle finit de l’enlever et je me trouvai enfin devant ses seins dont les pointes érigées me montrèrent qu’elle n’avait pas été insensible à mes attouchements. Elle me demanda de me retourner et je me mis sur le ventre, comme la dernière fois avec la queue bandée le long de mes jambes. Elle me massa en remontant des ...
«123»