1. Cocu dès le mariage


    datte: 15/06/2017, Catégories: Hardcore, Première fois, Auteur: nous6901, Source: xHamster

    Elle avait 19 ans, son patron 36. Nous étions marié deuis 2 mois et je la trouvais en peignoir et lui dans notre chambre... Elle m'a expliqué qu'elle était fatigué et qu'elle n'était pas allé travaillée et qu'il était juste venu pour prendre de ses nouvelles. Foutaises. Il était venu parce que depuis 1 mois, oui 1 mois après notre mariage, elle lui avait cédé et était devenue sa maîtresse. Elle m'a avoué qu'elle le suçait tous les jours au bureau, alors qu'elle refusait de me pomper, et qu'il la baisait 3 fois par semaine, soit dans sa voiture soit chez lui. Quand j'ai appris ça j'étais effondré... J'avais épousé une salope... Quelques jours après m'avoir avoué qu'elle était la maîtresse de son patron, je lai surveillée. Un jour, je suis allé à son boulot à l'heure de la fermeture et je les ai vu. Elle le suçait comme une chienne, les seins à l'air. Elles se caressait les seins comme une salope. Je voyais sa bite que je trouvais bien grosse pour sa bouche. Il lui baisa la bouche et lui déchargea son foutre dans la bouche, chose qu'elle me disait détester... Je partis sans rien dire et sans être vu... Quelques jours après l'avoir vu sucer son patron et avalé son sperme, j'ai tenté d'avoir une explication avec elle. Elle se refusait de plus en plus souvent à moi et je sentais qu'elle se faisait sauter régulièrement par ce vieux con. Elle niait l'évidence et me disait que je me faisiat des films... Quand je lui ai dit que je l'avais vu se caresser les seins en le suçant comme ... une chienne, elle a d'abord nié l'évidence avant d'admettre qu'elle le suçait pratiquement tous les jours lorsque les détails furent trop précis. J'étais dingue de savoir qu'lle lui avalait son foutre tous les jours et je continuais le questionnement. Après m'avoir dit que c'était tout ce qu'ils faisaient elle a fini par me dire qu'il la baisait 3 à 4 fois par semaine, souvent dans la voiture, parfois au bureau ou parfois chez lui quand sa femme n'étaint pas là. A la question, avec capote, elle me dit non, plus de capote, il se vde en moi. J'étais dingue de savoir que cette petite salope se faisait remplir par ce connard. A la question pourquoi, celle qu'il ne faut pas poser, elle me dit parce qu'il me fait jouir et que j'ai envie de lui tout le temps. Je ne pense quà sa queue et quand je le vois je craque. Je l'ai traitée de salope, de putain et autre qualificatif du même genre. Elle m'a traité de cocu et dans la colère, je lui ai mis 2 claques... Je n'aurais pas dû. Quelques années plus tard, alors qu'officiellement tout était fini, je les ai de nouveau surpris. En rentrant de déplacement un jour plus tôt, je vois une voiture dans la cour. Je rentre discrètement et je les trouve en train de baiser dans notre chambre. Il l'a baisé pendant une heure, alternant les périodes viriles et les périodes plus tendres. Il lui a pris la chatte, la bouche et le cul... J'étais impressionné par sa résistance à la jouissance car il l'a copieusement prise. Elle couinait comme une chienne, ...
«1234»