1. Premiers émois différents de mon ex


    datte: 16/06/2017, Catégories: ff, fff, Oral, fdanus, init, fhomo, Auteur: Oli Mart 1977, Source: Revebebe

    Je m’appelle Éric. Je suis marié avec une belle femme brune originaire d’Europe de l’Est, Iva. Avant de rencontrer Iva, je suis resté pendant quelques années avec une jolie brunette avec qui j’avais fait une partie de mes études, Hélène. Nos premières années ensemble furent assez belles et riches. Nous étions jeunes et, au départ, assez innocents et inexpérimentés tous les deux. J’avais quelques expériences assez courtes à mon actif. Hélène était vierge lorsque nous nous rencontrâmes, et c’est avec moi qu’elle perdit sa virginité, voire même un certain nombre de ses virginités ! Hélène est une fille brune avec des cheveux bruns, longs et raides, un visage fin avec toujours une jolie couleur miel, des yeux bleu azur et une bouche très bien dessinée sans être pulpeuse. Beaucoup de charme et un sourire radieux. Un joli body fin et galbé comme je les aime. Nous avons fait nos études dans le sud de la France, en école de commerce. Nous avions un beau groupe d’amis plus ou moins proches et nous sortions beaucoup en boîte ou dans des soirées organisées par des associations de l’école. De temps en temps étaient organisés des week-ends de randonnée, ou de visites ou bien tout simplement de beuverie Plusieurs années après nous être quittés et avoir chacun refait sa vie de son côté, elle me raconta une histoire qui avait eu lieu pendant notre relation et qu’elle ne m’avait jamais avouée. Une association de l’école avait organisé avec d’autres écoles de la région, un week-end en basse ... montagne réservé aux filles. Il y avait des épreuves sportives par équipes, des ateliers à thème sur la femme et sa place dans les entreprises, et une soirée autour du feu avec chansons, danses et boissons, puis une nuit sous la tente C’était le mois de juin, il faisait déjà beau et chaud. Hélène n’avait pas l’habitude de boire de l’alcool en soirée et lors de ce week-end, elle fit une exception. Elle et son équipe, cinq filles au total, voulaient fêter leur deuxième place dignement et, après la petite veillée auprès du feu, lorsque les autres équipes partirent se coucher, Hélène et ses coéquipières restèrent auprès du feu. Hélène ne connaissait pas ces filles, qui provenaient d’autres écoles. Mais le courant était tout de suite passé et elles avaient bien ri et fait preuve de solidarité pendant les épreuves. En particulier avec une jolie petite blonde qui avait un caractère très affirmé, une vraie« leader ». Laleader en question s’appelait Aline et avait désormais les joues joliment rosées grâce au vin (rosé aussi) et voulait apparemment s’amuser. Elle était comme les autres en short et avec juste un top de maillot. Je vais raconter le reste de cette histoire comme Hélène me l’a racontée. Laleader, Aline, s’était levée et dansait en se déhanchant, en passant devant les quatre autres filles qui étaient assises. À chaque fois elle se baissait en pliant les jambes jusqu’à être nez à nez avec la fille devant elle. Elle fit ça une première fois, sous nos applaudissements ; elle but ...
«1234»