1. Nouveau compagnon (1)


    datte: 17/06/2017, Catégories: Transexuels, Auteur: Papykokine, Source: Xstory

    Je l’ai connu en consultant des sites de rencontres. Nous avions communiqué, via e-mail, durant plusieurs jours. Puis nous avions convenu de se rencontrer dans un café du centre-ville. Je fus plutôt étonner de sa démarche, car en général des rencontres sur ces types de sites sont des recherches pour un plan sans lendemain. Donc aujourd’hui je suis attablé à la terrasse de ce café, j’attends sa venue. - Bonjour Vous êtes bien Michel-- ? - Lui-même. Bonjour. Je ne l’ai pas vu arrivé. Le type est aussi maigre que moi je suis bien portant. Il me dépasse d’une tête et je nous vois dans le reflet de la vitre du café. « Pas possible ! On dirai Laurel et Hardy inversés », Normalement le gros est grand et le maigre est plus petit, non ? Après une bonne demie heure à parler de tout et de rien et où j’attends qu’il ouvre les hostilités il me dit : - Tu habites loin d’ici ? - Non À moins de mille mètres. Mais je t’ai dit que je ne pouvais recevoir ! - Non, non c’était seulement pour savoir si tu étais en voiture ou à pieds Au lieu de boire ici, nous pourrions aller chez moi J’habite à moins de 400 mètres et je n’aime pas parler de certaines choses dans la rue. Je le regarde avec insistance et lui réponds « il n’était pas question d’un plan aujourd’hui ! » - Non, non ce n’est pas un piège. De toute façon tu n’es pas travesti. - heu, hormis ma chemise, tous mes autres vêtements sont féminins. - t’as des dessous ? - Oui. Bas, porte jarretelle, string, pantalon, pull et les chaussures. - ... ouah ! Je vois que ton sac aussi est féminin. - Oui Il me suit partout. C’est mon sac à malice. - Tu excites ma curiosité Alors, on va chez moi ? - Ok pour visiter ton appart seulement ! En cinq minutes nous sommes dans son appartement. Et là il me propose une boisson. J’opte pour un « Orangina » et lui il prend une bière. Nous nous essayons sur le canapé et reprenons le fil de notre conversation du café. - Alors tu n’as que des vêtements féminins sur toi ? - À part la chemise, oui. Dalleur si tu regardes d’un peu plus près, le pantalon l’ouverture de la braguette n’est pas dans le bon sens. - Mais oui ! Et le voilà qu’il porte sa main sur le zip de ma braguette et l’ouvre jusqu’en bas. - Hé ! Pas de plan aujourd’hui. C’est bien ce que tu m’as dit ? - Je voulais voir si tu as vraiment des dessous de femelle. Je peux bien voir ça ? Je vois bien où il veut en venir et moi je n’ai pas envie d’un simple Orangina. Alor je dégrafe le haut du pantalon et le descend à mi-cuisse. - Putain ! Mais c’est vrai t’as un porte-jarretelle et des bas ! MONTRE c’est trop bandant. Au moment où je me lève il tire sur le pantalon qui se retrouve à couvrir mes chaussures. Je vois une belle bosse se former sur son short et voyant cela je sens que je vais lui céder à la première proposition. Mais il ne dit rien. Il me prend simplement la main et m’attire à lui. Comme j’en avais le pressentiment, je lui obéis. - Tournes toi. Que je puisse voire. Alors que je sais qu’il m’est encore possible de tout ...
«1234»