1. Les aventures de Caro (2)


    datte: 17/06/2017, Catégories: Inceste, Auteur: K-ro, Source: Xstory

    Vendredi 23 juin 1989 Nous sommes encore en train de nous faire plaisir dans le canapé en attendant l'heure du dîner, lorsque le téléphone sonne. Je suis à genoux sur le canapé et Ju est en train de me prendre en levrette. Il ne s'arrête pas et décroche. Je l'entends dire: - Ah, salut, ça va? - [réponse à l'autre bout du fil] - Oui, pas de problème. - [réponse à l'autre bout du fil] - Je parie que c'est aussi pour profiter de la piscine, non? - [réponse à l'autre bout du fil] - Bon, arrive! Il raccroche et me dit: - C'était ta cousine Valy. Elle voulait savoir si elle pouvait venir passer le week-end avec nous. J'ai dit que c'était OK. Je réalise que ça va nous limiter pendant deux jours: - Zut, on va pas pouvoir baiser n'importe où n'importe quand. Ni même se balader à poil, elle pourrait être choquée, à dix-huit ans à peine passés. - A ce sujet, je dois t'en raconter une bonne: Tu te souviens, pour l'Ascension, lorsqu'elle est venue participer à une de mes randonnées dans les Calanques? Le matin, pour te laisser dormir puisque tu venais pas avec nous, j'ai évité d'éclairer et pour rigoler je suis resté à poil en allant la réveiller sur le canapé où elle dormait. C'est seulement quand elle m'a rejoint dans la cuisine qu'elle a réalisé en pleine lumière que j'étais entièrement nu, prenant mon petit déj' comme si tout était normal. Elle n'a rien dit et elle est restée tranquillement face à moi le temps de prendre le sien avant d'aller s'habiller, en évitant tout de même de ... regarder mon pôle sud. Je te rassure, je bandais pas, et pourtant ses tétons étaient visibles sous le T-shirt. - Mes salauds, vous êtes deux beaux cachottiers! Nous décidons de nous permettre au moins de nous mettre en string, puisqu'elle nous a déjà vus une fois tous les deux dans cette tenue à la mer. Et puis on verra pour le reste. Samedi 24 juin 1989 Elle arrive en début d'après-midi. Le temps de se dire bonjour, je lui propose se mettre à l'aise. Elle ne fait aucun commentaire sur nos strings, et pourtant même moi je trouve qu'il y aurait de quoi dire vu que je suis allée carrément lui ouvrir avec un string-confetti qui arrive à peine plus haut que le capuchon de mon clito. Ju n'est pas en reste avec son cache-sexe duquel dépasse son plumeau de poils. Elle va se mettre aussi en maillot, et nous rejoint dans la piscine. Quelle horreur, c'est un modèle natation une pièce! Il va falloir songer à remédier à ça très vite. Pendant que nous séchons au soleil, elle nous raconte les derniers épisodes de sa vie familiale. Ça va de pire en pire entre ses parents, et ça devrait déboucher sur un divorce. Comme elle part travailler en tant qu'animatrice dès le week-end suivant, elle nous demande si elle peut passer toute cette semaine avec nous, car elle ne supporte plus cette ambiance orageuse. Je regarde Ju qui me sauve de mon embarras en lui faisant une proposition: - C'est d'accord, à deux conditions: un, tu appelles ta mère pour avoir son avis, et deux, tu vires ce maillot horrible. ...
«123»