1. Une histoire vue par Léa


    datte: 17/06/2017, Catégories: Anal, Première fois, Tabou, Auteur: aeiou13, Source: xHamster

    Je m'appelle Léa, j'ai 37 ans je suis responsable dans l'hostellerie et je vois beaucoup de choses dans mon métier... peut-être est ce pour cela que je me sens de plus en plus coquine au fil des années. J'en profite et vis à cent pour cent mes histoires de cœurs. Depuis quelque temps j'ai retrouvé mon &#034Cœur&#034 comme il me plaît à l'appeler, c'est un garçon charmant. Nik et moi avons eu une petite histoire et puis la vie nous a éloigné tout simplement sans vraiment couper les ponts. Nous avons vécu des choses très intimes nous deux, je crois même que je lui ai fait découvrir sa part de féminité et du coup pour moi ma part de masculinité... Bien qu'on ait fait chacun notre vie de notre côté, nos sentiments nous on fait renouer, le temps d'une nuit, d'un weekend ou même le temps d'un rêve érotique ou pas. Ce matin je me réveille avec la gueule de bois, aille on a plus vingt ans... ça y est tout me reviens nous sommes sortis hier avec mon Cœur et nous avons croisé Frank un bellâtre de dix ans mon cadet qui me court après depuis quelque temps. Du coup , c'est &#034fait&#034 nous avons passé une très belle soirée tous les trois... et c'est donc logique que je me réveille dans mon lit enlacé dans les bras de mes deux amants. J'ai mal à la tête et j'ai très soif, sans faire de bruit je me dirige délicatement dans la salle de bain pour une douche salvatrice, non sans un large sourire de satisfaction... Sous la douche je me remémore la nuit elle fut divine, vraiment cool. Mes ... amants m'ont dorloté comme une reine. C'est très excitant d'y re penser il y avait une sorte de chalenge pour les garçons... Mmmm. Oh mon Dieu oui, Frank a une bite énorme et bien qu'il n'est pas du tout démérité je suis bien contente que ce soit mon Nik qui me prenait les fesses pendant le double... La douche finie, je me sèche doucement dans le calme et me coiffe. Un petit bruit a attiré mon attention depuis que j’étais sous l'eau, je tends oreille, il se fait pressant et m'intrigue, cela vient d’à côté. Ma curiosité piquée au vif, je me rends toute nue à pas de velours, dans la chambre. Je suis pétrifiée, comme paralysé, le souffle court. Mon Cœur est allongé sur le dos les jambes écartées il est totalement offert à Frank qui le suce avec une tendresse et une volupté excitante; Nik tient plaqué sur son visage un de mes oreillers comme pour masquer ses gémissements. Croyez-moi, il jubile, je sais que c'est la première fois pour lui... Frank finit par me voir mais ne change rien à son activité brulante, je suis grave excité et lui fait signe discrètement de me laisser la place, je veux m'assoir sur la queue gonflée et veinée de Nik je l'ai rarement vu aussi belle. Peut-être parce qu'en plus Frank stimule la prostate de Nik d'un doigt habile! J'enfourche donc mon étalon qui comprend tout de suite et c'est avec un air terriblement gêné qu'il jouit au bout des quelques coups de mes reins. Il est désemparé et vulnérable, mon sang ne fait qu'un tour et la dominatrice qui sommeille ...
«12»