1. Jessica sous hypnose 5 et 6


    datte: 17/06/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Ervid, Source: Hds

    --- Episode 5 --- À la fin de journée, quittant le bureau elle se rendit dans une agence de voyage et réserva deux cabines pour une croisière de 2 semaines. Après quoi elle alla chez un tatoueur ou comme j’avais exigé elle se fit tatouer mon nom sur les seins. Je l’attendais chez elle, dès qu’elle me vit elle se mit en position attendant mes ordres. Je la fis mettre nue pour admirer son tatouage, puis elle s’habilla en salope. Nous sortîmes et je la promenais en laisse. Je l’emmenais à la piscine ou elle se changea, je lui avais pris juste une culotte sans soutien, comme ça on verra rapidement son appartenance. Avant de mettre sa culotte, elle mit un œuf vibrant dans sa chatte et des électrodes sur ses cuisses et en dessous de ses seins, le tout télécommandé via son smart phone, toutes les 2 min une impulsion électrique arrivait et soit l’œuf se mettait en fonction ou s’arrêtait. Comme à chaque fois, elle dut choisir un endroit d’où tout le monde pouvait la voir, prit un transat et s’y coucha. Je pris un transat assez proche mais pas trop. Au bout de 2 min, elle poussa un petit cri, et se mit à bouger au rythme de l’œuf. Après 2 nouvelles min, elle poussa de nouveau un petit cri, et l’œuf s’arrêta. Ainsi de suite, toutes les 2 min. Au bout de 20 min, je remarquais que les cris diminuaient d’intensité, je lui intimais donc d’augmenter celle-ci. Après les 10 min suivantes, le jeu ne me plaisait plus, donc je me levais, et elle me suivit comme un petit chien. Dans la douche ... pour hommes, sans un mot, je lui donnais un gros gode ventouse, elle le prit et le colla au mur, elle sorti l’œuf vibrant de sa chatte, se mit à genoux devant tout le monde les mains vers l’avant l’œuf posé dessus en regardant vers le sol attendant que je décide de le prendre. Une fois fait, elle se leva et commença à s’enfoncer difficilement vu la grosseur le gode dans la chatte, après des efforts, grimaçant de douleur elle finit par y arriver. Devant le show, les hommes se massèrent autour d’elle pour la regarder se masturber. Sur son visage le plaisir commença à apparaitre, les cris de jouissance commençaient, elle demanda l’autorisation de jouir, ce que je refusais. Je lui dis que c’était terminé, elle enleva le gode du mur et se remit en position pour me le donner. Je le pris et exigeais qu’elle remercia les voyeurs. Elle se tourna vers les hommes encore présent et dit : « je vous remercie de m’avoir regardé me masturber, j’espère que le show vous a plu. Je décidais de prendre un verre avant de rentrer et donc je m’arrêtais au bar de la piscine. Pendant ce temps, elle dut aller se masturber dans les toilettes portes ouvertes, comme ça, toutes personnes qui s’y rendaient jouissaient du spectacle. Une fois mon café terminé, je me rendis aux toilettes, et nous partîmes. Ayant décidé qu’elle ne devait plus travailler et être uniquement là pour me servir, elle prit une des publicité de son show au sexshop ainsi qu’une copie de la vidéo enregistrée sur place et l’envoya à son ...
«123»