1. En vacance chez Mamie (chapitre 1)


    datte: 18/06/2017, Catégories: Première fois, Tabou, Auteur: nidjem, Source: xHamster

    En vacance chez Mamie (chapitre 1) Cette histoire est une tranche de ma vie d'adolescent, dans les années 85, j'avais 14 ans. Elle se passe dans un petit village de la Bresse . Ma Grand-mère y habitait une vieille maison dans un petit village. Mes parents avaient pris l'habitude de m'y envoyer pour quelques semaines chaque année. Mais si la nature est belle, combien un adolescent peut s'ennuyer seul dans la campagne. Heureusement un grand grenier poussiéreux accueillait mes après-midi oisives. Il contenait plein de veilles choses que je découvrais avec délectation. Un jour j'ai découvert une petite valise en carton dont les serrures étaient fermées. Après quelques essais ces serrures peu solides lâchèrent, et je découvrit à l'intérieur une vingtaine de revues sexy genre Play-boy des années 70, que je suppose ont du appartenir à mon père. Fier de ma découverte, je me mis à la recherche d'un endroit tranquille pour lire (dans la tenue adéquate) ces revues. Il valait mieux ne pas penser au grenier, Mamie y venait trop souvent. La grange pouvait, à l'occasion être un lieu de passage, le stockage des revues pouvait y être envisagé, après un changement de contenant. Un vieux sac de sport qui me servait déjà l'année dernière pour aller à la maraude aux fruits fera l'affaire. Et le lendemain j'ai trouvé le lieu idéal : le champ de maïs. En effet, le maïs est semé en ligne, en pénétrant d'une dizaine de mètres dans le sens des lignes, sans abîmer les pieds de la lisière, on peu ... aménager un espace parfaitement invisible des bords du champ. Il faut faire attention de ne pas laisser trop de traces à l'entrée, et de ne pas se faire voir en entrant, mais un adolescent sait jouer aux indiens. Et me voilà allongé sur une vielle couverture dans les maïs à regarder les femmes nues de mes revues. Très vite je pris l'habitude de me caresser en regardant. La braguette du short grande ouverte et ma petite verge dans la main. Enfin des vacances intéressantes. Le mois d'Août tirait à sa fin , une nouvelle famille venait d'emménager la maison voisine. Un couple entre 35 et 40ans avec une fille de 14 ans (Françoise). Je l'avais aperçu de loin. Joli brin de fille. Mais je suis timide. Aussi quand les voisins annoncèrent à Mamie qu'il viendrait nous faire une visite de courtoisie, je ne me sentis pas concerné et je me faufilais dans ma cachette. Après les salutations d'usage entre adultes, Mamie a dit à Françoise &#034Paul doit être quelques part vers le champ de maïs, il semble qu'il ait trouvé une cachette part là, si tu peux le trouver, tu lui demanderas de venir saluer tes parents. Françoise est une fille délurée, à l'inverse de moi, elle part à ma recherche, et elle à vite fait de repérer à la lisière du champ de maïs, les traces que mes passages répétés ont laissé. Elle s'engage dans une ligne, un peu courbé, presque à quatre pattes, car les maïs sont haut et les sommets se touchent formant comme une voûte. Elle n'arrive pas directement sur ma tanière, mais ...
«1234»