1. L'Hôtel des Délices: Le Veilleur


    datte: 18/06/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Première fois, Tabou, Auteur: empaleur, Source: xHamster

    Pour payer mes études j'ai bossé les nuits de weekend comme veilleur de nuit dans un hôtel du 5e. Au début je n'ai pas fait attention aux possibilités qu'il y avait, notamment rencontrer des filles, des femmes. Ca c'est jusqu'au moment ou une nuit une belle femme est passé laisser les clés à la réception pour sortir diner. Habillé plutôt office, sur d'elle, sans trop de temps à perdre, elle m'a demandé si je connaissait un bon restaurant pas trop loin. Elle me regardait directement dans les yeux, et avait un sourire au coin de la bouche. C'était suffisant pour que je l'observe, et que je me lève de ma chaise pour la mesurer en entier quand elle sortit par la porte. Elle portait une jupe noire coupé jusqu'au dessous des genoux, une chemise blanche et un manteau noir tres chic. Les tallons haut cambrait ses mollets avec des courbes harmonieuses. Mon coeur commençait un peu à galoper car c'était une très belle femme et j'avais envie de passer plus de temps avec elle. Quand elle est revenue je l'ai reçu avec mon meilleur sourire et mes yeux ne quittaient pas ses yeux verts, sa bouche son cou. J'étais sous son charme. J'ai commencé une discussion et on avançait bien. Elle était devant moi, à la réception et j'ai observé la façon dont elle joue avec ses cheveux, comment elle passe sa main et dégage le cou, cette zone très érogène. On à passé une dizaine de minutes comme ca. Quand je lui ai donné la clé je fait intentionnellement de toucher sa main et rester un peu comme ça.Au ... retour, elle m'a donné un sourire. Elle m'a demandé les codes de l'internet, et pour ma chance dans sa chambre on captait pas bien, donc elle devrait descendre. Elle était un peu embêté par cela, car voudrait pas rester dans le loby et surfer sur un canapé. Je lui ait proposé de l’installer dans la pièce du petit déjeuner, et lui offrir un thé, ou un chocolat chaud, qu'elle à tout de suite accepté. Ma chance ! Au retour elle avait plus son manteau, le col de la chemise était ouverte de trois bouton et le cheveux semblait flotter. Je la scannait en entier, simplement j'avais pas assez de cette apparition. Chose promise je l'ai offert un chocolat chaud et installé à une petite table dans le salon à coté des regards de touristes. La pièce était en sémi-obscurité et l'air était plutôt celui d'un club de jazz à la fermeture tranquille, relax. Elle s 'est assit, jambes croisés, de coup sa jupe à descendu un peu en découvrant le collant couleur peau. Je devrait introduire les codes d’accès et j'étais début à coté d'elle, et comme par hasard avec mon sexe à coté de sa bouche. J'avoue commencer avoir le début d'une érection. Je me suis penché vers son ordi et en tapant au clavier ma main à touché la sienne. Elle s 'est pas rétracte-bon signe. Une fois le code entré je lui dit que je la laisse tranquillement, mais elle a insisté de rester un petit peu bavarder-autre bon signe. Je me suis installé en face d'elle avec nos genoux se touchant. On à parlé quelques minutes des chose générales ...
«123»