1. Ma meilleure amie Catarina et le lycée (7)


    datte: 18/06/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Erosamor, Source: Hds

    j'envoie un message furieux à Enzo "Pourquoi tu me montre ça ? Tu l'a montré à quelqu'un d'autre ?" Il m'envoie un message pour me rassurer mais il ne dissipe pas mon inquiétude. Déjà qu'il y a un tas de rumeur sur Caterina après le boucan qu'elle a fait chez lui...si cette vidéo se répand, sa réputation est terminée. 15 heures, cours d'espagnol, je suis dans le même groupe que Caterina et j'ai l'intention de profiter de ce cours pour lui parler. Quand elle arrive, elle va s’asseoir seule à l’opposé de la salle et elle est immédiatement rejoint par Antoine et ses potes qui prennent les places autour d'elle. Elle porte le même chignon et le même pull décolleté que dans la vidéo. Antoine et ses potes la reluque lourdement en enchaînant les blagues pourries auquel elle rigole pourtant. Le prof nous rappelle alors qu'il nous reste jusqu'à la rentrée après les vacances de février pour donner l'argent du voyage en Espagne qui est prévu pour bientôt. La cloche sonne, Caterina semble hésitante puis elle se lève et vient vers moi alors que je range mes affaires. Antoine tente de l'attraper par le bras pour lui dire de venir avec lui mais elle s'échappe d'un mouvement d'épaule en lui lançant un regard aguicheur et un ravissant sourire qui le convainc de la laisser partir. Elle s'approche de moi en baissant les yeux. - Hey Yanis...euh pour le voyage là je sais que toi aussi t'es à court d'argent pour venir, moi j'ai trouver un petit job dans un magasin de fringues pendant les vacances ... et je suis sûr que je peux convaincre le patron de te prendre aussi, ça t’intéresse ? - Oui merci c'est sympa. Répond-je en cherchant son regard. - OK ba je t’appelle, salut ! Dit-elle en s'en allant rapidement. La semaine passe rapidement et les vacances commencent. Caterina m'a rappelé pour me dire qu'elle avait convaincu son patron de me prendre avec elle. On a rendez vous lundi à 14 heures devant le magasin. J'arrive devant le magasin, qui vend principalement des vêtements pour hommes, juste avant l'ouverture et rejoint Caterina qui me présente son patron, un cinquantenaire bedonnant et ses deux collèges, deux jeunes étudiants. Les 3 hommes font des pieds et des mains pour être gentils avec Caterina qui continue de jouer son jeu de jeune fille sotte et innocente pour se faire apprécier. On entre dans le magasin et le patron nous envoie mettre l'uniforme dans le vestiaire. Pantalon en toile, chemise et cravate pour moi et jupe, chemisier et cravate pour Caterina...dont les vêtements sont trop petits. Au regards avides du patron et des collègues sur la poitrine de Caterina sur laquelle elle est incapable de refermer les boutons du haut, nous offrant ainsi une magnifique vision sur ses seins ronds dans son soutien gorge rouge et sur ses mappemondes moulés dans sa jupe, je comprend rapidement pourquoi on lui a donné un uniforme trop petit. Le travail commence, j'alterne les moments à la caisse et les moments ou je range les vêtements, par chance je n'ai pas à conseiller les ...
«1234...10»