1. Le Jeu (deuxième partie)


    datte: 18/06/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Philgood, Source: Hds

    posent sur un bas et elle le fait rouler lentement sur sa jambe jusqu'au pied. Comme elle se penche, elle tend son cul vers moi et je devine son sexe comprimé par le fin morceau de tissu au fur et à mesure de sa descente. Elle recommence avec le second bas et j'apprécie la sensualité dont elle fait preuve. Après avoir remis ses talons aiguille, elle se redresse, défait sa jupe qui tombe à ses pieds et s'en écarte. Elle dégrafe maintenant son soutien-gorge et le jette vers nous, un bras sur ses seins. Toujours de dos, elle commence à caresser ses fesses, les écartes en se penchant en avant, nous laissant une nouvelle fois deviner son sexe. Ainsi penchée, elle tire sur les élastiques et fait descendre lentement son string, dénudant sa vulve aux petites lèvres humides et gonflées. Ce dernier vêtement à ses pieds, elle ouvre les jambes et se penche en avant, offrant à notre vue son abricot fendu et juteux. De ses mains, elle caresse l'intérieur de ces cuisses, remonte et caresse un peu son sexe, puis ses fesses qu'elle s'amuse à écarter, faisant s'ouvrir un peu plus sa chatte et nous laissant apercevoir son intérieur rose et tentant. Elle glisse son doigt sur cette fente et provocatrice, gémit un peu. Enfin elle se redresse et nous quitte tout sourire pour quelques minutes, nous abandonnant excités et comprimés dans le peu de vêtements qui ... nous restent. Elle revient avec la guêpière et les bas à jarretière qu'elle a choisis et les enfile. Ne pouvant la fermer seule, elle s'approche de moi pour lui attacher les agrafes de la lingerie dans son dos. Une fois si joliment vêtue, elle se retourne, et joueuse, elle extrait ses seins des bonnets, repince un peu ses tétons, les approchant sous mon nez. Je ne peux résister à y déposer un baiser et Marc émet un "Hé" peu convaincu : son excitation et son état alcoolisé semblent l'emporter. Elle se tourne vers lui, un doigt sur la bouche. Il se tait pendant qu'elle pousse son sein contre ma bouche, me laissant jouer de ma langue avec son mamelon qui pointe alors que je le tête doucement. J'en profite pour poser une main à l'intérieur de ses cuisses sur la couture de ses bas, et remonte. Ma phalange effleure alors ce sexe qui est effectivement humide. Elle recule, frottant son intimité le long de mon doigt, et retourne remettre son string, sa jupe et ses chaussures avant de s'assoir à sa place dans le canapé. Mon sexe est plus dur que jamais et celui de Marc doit également le gêner vu comme il le tripote au travers de son jeans S : je vois que ça vous a plu messieurs ! Nous approuvons tous les deux de la tête. S : Marc, avoue que ça te plait quand il me touche M : C’est excitant mais c’est je ne partage pas S : allez, on continue la partie.
«12»