1. Deux amies se rasent


    datte: 18/06/2017, Catégories: ff, jeunes, douche, rasage, Auteur: Moivirg, Source: Revebebe

    J’arrive à dix heures. Je sonne mais tu ne réponds pas. Je patiente et enfin tu ouvres. Tu es en peignoir. J’entre, et tout de suite tu t’empares de ma bouche pour un baiser que toi seule sait me procurer. Ta langue investit ma bouche. Ta salive se mélange à la mienne. Tes mains s’empressent et s’activent à me mettre nue. Ta tâche est facilitée par le fait qu’à dessein, je ne porte pas grand-chose sur moi, juste un caraco et une jupette. Deux tissus pour me couvrir. Nous nous caressons un moment, faisant monter notre désir l’une l’autre. Nos caresses restent très pudiques. Nous nous dirigeons vers le salon et tu me dis que tu viens juste à l’instant de te lever. Tu as allumé un feu dans la cheminée du salon, et l’air ambiant est surchauffé. Nous nous asseyons sur la peau de mouton devant l’âtre. À mon tour, je m’attaque à tes vêtements et te mets nue aussi. Nous parlons de tout et de rien. Sur son canapé, nous commençons à nous toucher tendrement. Nous nous regardons, nous nous aimons, nous nous découvrons tout en nous touchant. Ton sexe appelle mes caresses et commence à suinter de plaisir. Nous nous faisons face, assises en tailleur. Nous nous bécotons et nos mains rejoignent nos sexes respectifs. Tel un miroir nous séparant, nous faisons exactement ce que fait l’autre. Je lisse les poils de mon sexe pendant que Mélanie fait de même. — Crois-tu que nous pourrions raser nos poils ? me dit Mélanie.— Cela fait quelque temps que j’en ai envie ! lui dis-je Nous nous rendons ... dans la salle de bains. Mélanie se place dans la cabine de douche, ouvre le mitigeur et s’installe sous le jet tiède de la douche. Je la rejoins et nous continuons nos jeux de mains sur nos corps. Je répands du liquide douche sur son corps et la masse longuement, faisant mousser le produit. Mes mains insistent sur ses seins, s’amusant à étirer ses tétons qui s’érigent. Je les pince et les prends l’un après l’autre en bouche. Mes mains, aussi, ne ménagent pas leur peine tant Mélanie semble apprécier mes caresses. Je me place derrière elle et continue mes caresses sur son dos, la laissant seule à agacer ses jolis petits seins qu’elle presse. Je lui savonne le dos et descends lentement vers ses fesses. J’en apprécie le galbe et m’amuse à découvrir son sillon fessier. Mes doigts, connaissant le chemin, se dirigent vers son anus bistre. Effectivement, je constate que des poils ont repris possession de la place. Elle est à présent toute savonnée. Mes doigts glissent sur elle et sont de plus en plus audacieux. D’une main, j’écarte ses fesses et, du majeur de mon autre main, je frappe à la petite porte. Son anus, tel une petite bouche, s’entrouvre et semble vouloir dire « Entre mon amour, entre dans mon étroit conduit ». Je ne résiste pas et mon doigt tout moussu se fraye un chemin dans cet étroit conduit qui épouse sa forme. Je fais aller et venir mon doigt, bientôt rejoint par un autre. Mélanie crie son plaisir tout en poussant comme si elle était aux toilettes, facilitant ainsi ...
«1234»