1. Deux amies se rasent


    datte: 18/06/2017, Catégories: ff, jeunes, douche, rasage, Auteur: Moivirg, Source: Revebebe

    l’intromission de mes doigts. Elle esquisse des mouvements d’avant en arrière. Mon autre main, qui m’a servi à écarter ses fesses, vient se poser sur son pubis et mes doigts jouent avec son clitounet qui pointe entre ses lèvres. Je la branle doucement avec mes doigts enfoncés en elle. Quatre doigts en elle : deux à l’avant et deux à l’arrière. Jouant alternativement avec, je peux, telle une pince, tenir Mélanie entre mes doigts qui se rejoignent presque à travers la fine paroi qui les sépare. Je sens le plaisir la gagner. Elle râle et jouit. Nous sommes bien, son corps couvert de mousse. Je mets en route la douche et la rince tout en continuant mes caresses. Elle n’en peut plus, elle cherche ma bouche. Je la lui donne et, dans un baiser amoureux, elle me dévore tout en criant son plaisir. Après l’avoir rincée et pour me remercier du plaisir que je viens de lui donner, de la jouissance qui l’a fait crier, elle se met à genoux devant moi, sous la douche. Ses mains glissent de mes seins tendus vers mon ventre. Ses doigts fins et agiles dessinent sur ma peau des petits cercles et autres formes. Je gémis, mes yeux se ferment et je rejette ma tête en arrière et m’abandonne toute à elle. Sous ses doigts qui me frôlent, des frissons parcourent ma peau. Puis ses doigts descendent vers mon pubis ; j’écarte mes cuisses, devançant son inquisition. Je me sens très humide. Mes lèvres suintent, j’ai chaud. J’ai envie d’elle, j’ai une folle envie de jouir et me donner entièrement. Mélanie ... pose sa bouche sur mon nombril qu’elle investit en me faisant d’innombrables bisous. Sa bouche continue son chemin et rejoint mes doigts. Du bout de sa langue, elle commence à titiller mes grandes lèvres, puis je débusque très vite mon joli bouton d’amour qui est déjà fièrement dressé. Gorgé de sève, elle me l’effleure, me faisant pousser des soupirs. Mélanie me prend mon clitounet délicatement entre ses lèvres et me l’aspire. Je deviens folle ; je lui prends la tête par les cheveux et la force à appuyer sur mon sexe. Elle me butine longuement clitoris et sexe entier. Ses mains passent derrière mes fesses et trouvent mon sillon. Elle glisse ses doigts dans ma raie, ce qui me rend folle. Mon anus appelle son doigt. Mélanie comprend mes envies et entre doucement son majeur dans mon conduit anal. Elle le remue, me faisant gémir. Pendant ce temps, sa bouche continue son travail et je libère ma sève d’amour dans sa bouche. Atteignant le point de non-retour, je crie de jouissance. Je crispe mon anus et emprisonne son majeur entièrement enfoncé en moi. J’explose et jouis très fort. Mon plaisir dure, dure et dure de longues minutes. Mélanie se délecte de mon jus d’amour. Elle me regarde et me dit amoureusement : — J’aime boire à ta source. Je récupère et Mélanie se relève. Elle m’embrasse et partage avec moi ma sève. — Ne devions-nous pas raser nos poils ?— Oui, mais qu’as-tu fait ?— Je n’ai pas pu m’en empêcher, j’avais trop envie de toi.— Et moi aussi ma chérie !— Eh bien, allons-y ! ...