1. Ma drole de famille (26)


    datte: 18/06/2017, Catégories: Zoophilie, Auteur: zooph34, Source: Xstory

    avec toi. –Quand tu as acheté cet âne plutôt qu’un autre cheval, je me doutais bien que tu avais une autre idée derrière la tête. De toute manière, il va falloir que moi aussi je vois ce qu’il donne. –Je te le prête quand tu veux. –Et Tonnerre ne t’inspire pas ? –Si, mais je ne suis encore pas très à l’aise avec lui. –Il suffit de les connaitre un peu, les chevaux sont comme les hommes, ils ont besoin d’avoir confiance. –Charlotte est une cavalière émérite, elle connait bien les chevaux. –Tu crois qu’elle est intéressée par lui ? –Absolument. –Et bien tu n’as qu’à voir ce que ça donne avec elle, mais tu arrêtes tout dès que tu sens le moindre problème. –Ok, je vais voir avec elle. –A demain chérie. –A demain, je t’aime. –Je t’aime. Je retourne au salon ou Julie et Charlotte discutent en faisant de grands gestes. Je dis à Julie qu’Alexandre est d’accord pour que nous essayons de faire quelque chose avec tonnerre, mais seulement à la condition que le cheval soit calme. Je prends une feuille de papier et écris tout ce que je viens de dire à Julie. Charlotte le lit est son visage s’éclaire, elle trépigne de joie. Je vois qu’elle est impatiente d’y aller, il fait déjà presque trente degrés à neuf heures du matin, la journée s’annonce brulante dans tous les sens du terme. Je prends la graisse anale et j’emmène tout le monde dans le box de Léonard. Charlotte entre la première dans le box, elle enlace Léonard par le cou pour lui faire un câlin. Il se laisse faire, mais je vois que ... le sexe de Charlotte commence à se redresser. –Un rien la fait bander. –Comme tu dis, elle est très tactile. Léonard bouge un peu, Charlotte se penche et lui prend la gaine de son sexe dans une main. Je vois son gland apparaitre et sa verge sortir doucement. Charlotte s’en saisi et le masturbe lentement. Léonard commence à bouger un peu plus nerveusement. Son sexe est maintenant complètement sorti et il se redresse violemment pour retomber aussitôt. Charlotte s’agenouille et lui lèche la bite d’où sortent des gouttes de liquide qu’elle nettoie avec sa langue. Je vais chercher le tabouret et le positionne sous le ventre de léonard. Julie prend de la graisse sur ses doigts et en badigeonne l’anus et le sillon de Charlotte. Elle se retourne et lui sourit puis va s’allonger sur le ventre sur le tabouret. Léonard est nerveux, sa bite n’arrête pas de monter et descendre, il veut sa femelle. Je réussi à lui prendre la bite pour la diriger vers le fion de Charlotte. Elle écarte ses fesses pour que j’amène son gland juste au niveau de sa rondelle. Cette fois-ci Léonard comprend tout de suite et donne un grand coup de rein. Sa verge s’enfonce violemment dans les entrailles de charlotte qui pousse un énorme grondement. Il donne de grands coups de rein, de plus en plus profonds, mais très vite il se retire, il a rempli le fion de Charlotte de son sperme. Il coule le long de ses cuisses. Julie se précipite pour le récupérer, elle vient en donner à Charlotte pendant que je la remplace pour ...
«1234...»