1. 43.2 – Halle aux Grains. Stéphane et moi.


    datte: 18/06/2017, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: Fab75du31, Source: Hds

    le mien en contact avec le sien, me remplit de bonheur Lorsqu’il m’avait demandé de faire l’amour, lorsque pour la première fois j’avais envisagé de me laisser prendre par un mec autre que Celui-dont-on-ne-doit-plus j’avais eu peur de ne pas pouvoir m’empêcher de faire une comparaison entre garçons avec un gagnant et, par conséquent, une deuxième place Mais alors que j’ai souvent baisé avec Celui-dont-on-ne-doit-plus , et que je viens de faire l’amour avec Stéphane au final, il faut bien admettre que les deux actes, bien que « mécaniquement comparables » sont si différentes, si « autre chose » qu’on ne peut vraiment pas les comparer Non, la baise effrénée de Celui-dont-on-ne-doit-plus suivie de son hostilité, de sa froideur, de sa distance ne peut en aucun cas se comparer à l’amour avec Stéphane, un amour fait avec attention, avec douceur, en me regardant dans les yeux sauf, peut être, la fois ou Celui-dont-on-ne-doit-plus , après être volé à mon secours dans les chiottes de l’Esmé, m’avait montré une facette de lui un peu plus tendre, peut-être plus vraie, mais, hélas, non assumée une facette que le matin avait emportée à tout jamais Je suis tellement bien avec lui à ce moment là que je me dis qu’au fond, de savoir que je ne suis ni son premier ni son dernier, n’a plus d’importance qu’importe au fond on a fait l’amour, on s’est ’aimés et même si ce n’est que l’espace d’un après midi, ce qui rend par ailleurs ce moment particulièrement intense, rare et précieux et triste à la fois, cet après midi j’ai l’impression d’être important pour lui, je suis le seul qui compte pour lui jamais je n’ai encore ressenti cela avec Jérém
«12...17181920»