1. Caged man 5


    datte: 19/06/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: jack64410, Source: xHamster

    Caged man - 5 - Quand j'arrive au salon, le cul sec, je ne sais pas du tout ce qui m'attend. Je me doute bien que je vais servir de jouet à ces deux dominatrices, que je vais surement être pénétré et j'espère ne pas trop souffrir du traitement qu'elles me réservent. En attendant , elles discutent et font comme si je n'étais pas là. Je ne sais qu'elle attitude adopter quand j'entends ma femme s'adresser à moi d'un ton sec : -- Ne reste pas planté là comme un abruti. Mets toi à genoux et fais nous voir ton fessier de prés. Je me place en position et de mes deux mains, j'écarte mes fesses pour leur montrer que ma rondelle est propre et sèche. -- Ça c'est une bonne chienne docile , fais remarquer Denise en riant. Et elle poursuit : -- Lopetta , ton cul est il vierge ? -- Oui ,Madame il l'est . -- Il va donc falloir te roder pour que tu puisses te faire enculer comme il faut -- Pitié Madame, pitié Maîtresse.. -- Pitié ? Répond Florence , tu as le pouvoir de tout arrêter, tu le sais, si tu n'acceptes pas, tu fais tes valises .. -- Non Maîtresse, je ferai ce que vous voudrez.. -- N'oublies pas que tu es mon esclave pendant les 5 mois et demie qui viennent... -- Je sais Maîtresse -- Vas me chercher ce qu'on a acheté.. Je reviens avec le sac contenant les instruments de torture .. Mon épouse passe un gant en latex et s'empare d'un tube de lubrifiant. Je sens un liquide froid entre mes fesses et un doigt pénétrer mon anus. Grace à la pommade surement, cette première sensation n'est ... pas désagréable , et , petit à'petit je me détends ce qui lui permet d'introduire un second doigt, puis un troisième. La, ça commence à devenir douloureux ce qui a pour effet de déclencher un réflexe qui me fait me resserrer. Elle le sent et m'ordonne de me détendre parce qu'elle en a pas fini avec moi.. J'essaye , tant bien que mal, de me calmer mais rien n'y fait. Je me tortille avec l'intention inconsciente d'échapper à la pénétration inquisitrice. -- Il faut l'attacher, suggère Denise. Elle prend les menottes et m'emprisonne les poignets dans le dos. Ma femme attache des bracelets à mes chevilles qu'elle fixe sur une barre d'écartement. Je ne peux plus bouger, je suis à leur merci. Le travail de mon cul peut recommencer sans que je ne puisse rien y faire. J'ai beau gémir, supplier, rien ne les fait plier. Un gode est introduit. Ca va, son diamètre est plutôt petit. C'est la que je sens mon cul se distendre, c'est un god gonflable que j'ai en moi. L'engin dans les mains expertes de Denise enfle, désenfle, au gré de leurs envies. Quand elles estiment que je suis assez ouvert, le truc est retiré d'un coup sans avoir été réduit, m'arrachant un cri de douleur. Denise prend son portable, fait une photo de mon trou distendu et me la montre. -- Tu vois lopette , tu vas devenir un véritable trou à bites. Je connais quelques mecs bien membrés qui pourront venir l'entretenir. Pendant ce temps , Florence s'est harnachée du gode ceinture. Elle s'agenouille derrière moi et d'une poussée ...
«12»