1. Juillet 2012 Saillies nocturnes avec mes 2 amants


    datte: 19/06/2017, Catégories: Première fois, Transexuels, Auteur: geraldineofparis, Source: xHamster

    J’avais passé l’après-midi au lit avec Ron et Mikaël. Ron était mon amant attitré en ce juillet 2012. Il est blond, bien bâti, des épaules larges autour desquelles j’adore enlacer mes bras pendant qu’il me prend. Mikaël était un joli black métis – « mandigo » comme on les appelle. Il avait un beau membre veiné et des couilles rondes et poilues. Il sentait bon la savane africaine et le musc qui avait pour effet de m’affoler. J’adore être prise par 2 amants à la fois en brochette. Ainsi je me sens salope et totalement offerte. Je suçais avec gourmandise la queue de Ron pendant que Mikaël me baisait lentement en levrette. Il adorait me tenir les hanches avec ses grosses mains et m’enfiler jusqu’aux couilles…. En levrette est une sensation délicieuse car mes fesses et mes tétons sont mes zones les plus érogènes. Mikaël me claquait les fesses de la paume de sa main. J’avoue que la première fois la taille et le diamètre de son engin m’avait fait peur. Mais avec beaucoup de gel et de persuasion il prit rapidement toute sa place entre mes fesses. De plus quand je suce, mon vagin se détend et s’ouvre telle une fleur. De telle façon Mikaël put me remplir totalement. Il allait et venait de nombreuses fois. Sa queue sortait puis replongeait entre mes fesses à mon plus grand plaisir. Mon anus est un vrai vagin de femme et à chacun des mouvements de sa queue je sentais une jouissance continue, un orgasme permanent…. Ma chatte en pissait de jus. Je devais me concentrer sur la queue de Ron, ... sans quoi j’aurais hurlé de plaisir. Ainsi passa l’après-midi, j’étais limée et heureuse jusqu’à ce que Mikaël finisse par jouir bruyamment en moi. Excité par la jouissance de Mikaël et par mon art de la pipe, Ron éjacula aussitôt dans ma bouche. Je lui caressais ses couilles pendant son orgasme et le suçais jusqu’à sa dernière goutte. J’ouvris ma bouche pour leur montrer ma récolte avant de l’avaler. Fatigués, nous nous endormîmes enlacés tous les 3 épuisés, moi entre les bras de Ron et le visage contre le membre de Mikaël qui était couché tête bèche. Il a une forte odeur de black qui me donne des frissons et m’excite. Je dormais en rêvant d’un gangbang : une brochette d’hommes dont quelques black biens membrés et alignés en rang devant moi. Je suis à genoux et je les suce à tour de rôle. C’est vraiment un fantasme que j’aimerais réaliser. Bref j’étais toute à mon rêve, allongée sur le ventre les fesses offertes, quand je sentis tout contre ma rosette encore toute humide du sperme de Mikaël, le gland de Ron qui se frayait un passage. Humm mon Ron était en train de m’enfiler dans mon sommeil. J’adore me faire violer ainsi. Sa bite est en forme de carotte. Un gland fin et petit et un sexe qui va en s’élargissant ce qui augmente le plaisir de la pénétration. Bref Ron me pénétra dans mon sommeil et se mit à me limer doucement, puis de plus en plus vite. Pendant qu’il me limait ses mains tiraient et pinçaient mes tétons, qui sont très sensibles. Cela avait pour effet d’ouvrir ma ...
«12»