1. À la bibliothèque


    datte: 19/06/2017, Catégories: fh, jeunes, extracon, Collègues / Travail, école, douche, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, BDSM / Fétichisme, Oral, Oral, 69, occasion, extraconj, vêtements, Auteur: Benoberna, Source: Revebebe

    Depuis quelques semaines je me rendais souvent à la bibliothèque de l’université pour mon mémoire de fin d’année. Peu d’étudiants la fréquentaient, Internet ayant les faveurs de la plupart d’entre eux, mais pour mon travail je savais que j’y trouverais de précieux renseignements. Nous étions effectivement peu nombreux et certains jours nous ne nous retrouvions qu’à deux dans cette aile de ce sanctuaire, Anne-Lise — je n’ai su son prénom que plus tard — et moi. Je l’avais bien aperçue mais nous n’avions jamais eu le moindre contact et, à la bibliothèque, nous nous saluions d’un signe de tête et chacun plongeait dans son travail. Anne-Lise était la caricature même de la petite bourgeoisie coincée, coiffure avec un bandeau dans les cheveux, chemisier blanc et jupe plissée marine. Elle s’installait invariablement à la même place, de l’autre côté de l’allée, me faisant face. Lorsque je levais la tête de mon travail je croisais souvent son regard qui rapidement replongeait dans ses notes. Elle se levait de temps en temps pour chercher tel ou tel document, sur une étagère et retournait travailler. Comme dans la plupart des bibliothèques, les rayonnages s’élevaient très haut et une échelle sur roulettes permettait d’accéder aux plus hautes étagères. Après avoir consulté les fiches d’inventaire, Anne-Lise fait rouler l’échelle jusqu’aux rayons se trouvant au-dessus de ma tête et entreprend l’escalade. — Si je tombe, tu me rattraperas, me dit-elle en riant. C’est à peine si j’avais ... prêté attention à ce qu’elle m’avait dit mais, ne l’ayant pas vue revenir à sa place et n’entendant aucun bruit, je levai les yeux, curieux de savoir ce qu’elle faisait. J’aurais dû regarder plus tôt car la première chose que je vis fut sa culotte. Elle avait un pied sur l’échelle et de l’autre elle tentait de faire se déplacer celle-ci en prenant appui sur les rayons. En vain ! J’étais partagé entre le plaisir de la vue qui m’était offerte, et l’envie de l’aider. Je décidai de rester assis et d’attendre la suite des évènements en regardant mieux les dessous de cette fille, peu en rapport avec ses vêtements. Elle avait une jolie culotte blanche, volantée, ample et laissant passer de longs poils de brune. Intéressant ! Voyant qu’elle ne parviendrait pas à faire glisser l’échelle, elle reposa son deuxième pied sur le barreau supérieur, ce qui me permit de garder la même vue un moment encore. Se retournant, elle me dit : — Tu peux pousser un peu l’échelle, je voudrais me déplacer un peu, sans prêter attention au fait que mes yeux étaient dirigés sous sa jupe. Je me levai et poussai l’échelle qui refusa de se déplacer. Il devait y avoir un système qui faisait qu’elle ne roulait pas, ou mal, lorsque quelqu’un se trouvait dessus. Relevant les yeux je ne vis plus que sa culotte car elle n’avait absolument pas bougé. — Essaie de pousser avec ton pied, lui dis-je. Et elle reprit à nouveau, poussant du pied le montant de l’étagère, la position dans laquelle je l’avais découverte. Rien ne ...
«1234...9»