1. Le prix à payer (4)


    datte: 19/06/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: Docsevere, Source: Xstory

    Les semaines qui passèrent furent encore plus difficiles. Jusqu'alors, Irène n'avait pas a eu à subir personnellement et directement la dégradation de l'ambiance de l'entreprise. Mais depuis ce dernier repas d'affaire, son patron lui battait froid. Non pas qu'il eut été chaleureux avec elle auparavant, il ne l'avait jamais été avec personne, ça n'était pas dans son caractère. Mais désormais, il lui parlait peu, ne lui racontait plus rien qui ne fut indispensable à son travail. Son attitude avait changé, ça n'était pas qu'une impression. Elle avait eu encore Buzzato au téléphone, qui faisait exprès de la demander quand il appelait l'entreprise, et s'enquérait toujours de comment elle allait, d'autant plus qu'il percevait un peu de tristesse dans sa voix, et non plus l'enthousiasme d'avant. Il ne lui fit pas la remarque, mais prenait un ton très doux pour lui demander comment elle allait. Irène ne voulait rien montrer, essayait de garder une distance neutre avec lui, comme avec ses propres émotions. Puis elle passait la communication à son directeur, qui se permettait une remarque un peu acide sou la forme d'une question étonnée : " - Ah bon, Buzzato ? Et comment se fait-il que ce soit vous qui me le passiez ? Je lui avais dit de me joindre en passant par le service commercial " grommelait-il. - Je ne sais pas" répondait-elle froidement, "Je vous le passe ? - Bien évidemment, vous me le passez Irène !" Elle lui passait la communication, et dans sa tête elle se disait : ... "bien évidemment, espèce de conne : c'est ça qu'il avait envie de dire, il ne le dit pas mais il le pense tellement fort !" Plusieurs heures après ce dernier appel, Lefranc entra dans son bureau et ferma la porte. Elle fut plus que surprise et se mit à craindre le pire. Il n'alla pas par quatre chemins, ça n'était pas son habitude, et lui lança avec un regard froid et presque méprisant : " - Bon. Voilà où nous en sommes, Irène. Buzzato nous emm nous cherche des poux pour des questions techniques : non seulement ils sont intransigeants sur les prix, les délais, mais en plus ils se mettent maintenant à critiquer nos méthodes, et à émettre des doutes sur la qualité. Moralité : il veut venir refaire une visite du site, mais cette fois ils débarqueraient à deux ! Il sera flanqué de son responsable technique. Ils vont nous faire vivre un enfer, critiquer chaque point en fabrication, chaque étape, faire subir un véritable interrogatoire aux gars de la fab. Je vais devoir préparer les gens de production, leur mettre une pression pas possible. Bien entendu vous devrez être là les pour les accueillir, comme d'habitude. Buzzato ne l'a pas expressément demandé, mais il m'a dit qu'il s'inquiétait de vous, que vous n'aviez pas l'air d'aller très bien, et patati et patata - je me demande bien ce que vous avez bien pu lui raconter, entre parenthèses - Mais rien du tout, Mr Lefranc !" le coupa-t-elle, indignée, et n'arrivant pas à réprimer sa colère. "Qu'est-ce que vous imaginez ? Vous ne me ...
«1234»