1. Bonjour, j'ai décidé de refaire


    datte: 19/06/2017, Catégories: Célébrités, Première fois, Auteur: benmy1, Source: xHamster

    Bonjour, j'ai décidé de refaire un nouveau carnet. Je ne prenais pas soin de l'autre et ne m'investissais pas assez. J'ai décidé de prends un nouveau départ et de ne plus rien lâcher. J'ai donc 25 ans et cela fait maintenant depuis l'adolescence que je suis porno dépendant (10 ans donc), comme beaucoup de monde ici. Au lycée, mes amis et moi nous nous échangions des films sur VHS pour le délire. Puis petit à petit on cherchait à en avoir (et en voir) toujours plus. Certains dérobaient les vhs des grands frères, d'autres enregistraient sur canal +. Puis internet est arrivé dans quasiment tous les foyers et j'ai eu mon premier ordinateur. L'ordinateur était placé dans ma chambre, sans contrôle (puisque les parents n'y connaissaient rien). A ce moment, il n'y avait plus de limites. Je passais à peu près 1 à 2h par soirée à visionner du porno et... à me masturber. A l'époque je trouvais ça &#034normal&#034 et cela ne me gênait pas outre mesure. Surtout que tous mes amis faisaient de même et ils était fréquent d'échanger entre nous nos nouvelles découvertes (nouveaux sites, nouvelles pratiques, nouvelles &#034niches&#034, etc.). A côté de cela j'étais un garçon très introverti et mal dans sa peau. Lorsque je suis allé à la fac et j'ai du aménager dans un nouvel appartement pour mes études. Je n'avais pas internet dans cet appartement ce qui faisait que la semaine je n'avais plus accès au porno. Je retrouvais le porno que lorsque je rentrais chez mes parents les week-end. Cette ... nouvelle situation me fit remarquer que je passais un peu ma vie dessus et que les week-end : le manque devenait immense. Mais bref, cela ne changea en rien mes habitudes et lorsque je retournais chez mes parents le week-end je recommençais les sessions de visionnage. Sauf qu'elles avaient bcp augmentées en durée car je n'avais que le week-end pour en &#034profiter&#034. Avec le porno je me suis totalement renfermé sur moi-même. Tellement que j'ai coupé les ponts avec tout le monde et que j'ai raté ma deuxième année de fac. J'ai donc redoublé et je me suis pris un nouvel appartement. Il était plus spacieux mais surtout avait une connexion internet et j'ai pu y mettre un PC. A partir de là, le porno a été un véritable refuge contre la solitude. Dès que je mettais les pieds dans cet appartement ce n'était uniquement pour passer des heures et des heures entières devant le porno à me masturber. Entre 3h et 5h par jour. Autant dire des soirées entières à mater... Pire, il fallait ajouter à cela le fait que dès que je me réveillais c'était un réflexe de mater du porno... Et plus le temps allait... et plus les recherches tournaient aux pratiques violentes, dégradantes, etc. car le reste ne faisait plus d'effet avec l'accoutumance... Les visionnages du début ne me faisaient plus aucun effet et il fallait toujours plus. Bref, les années sont passées, petit à petit je me suis rendu compte que qq chose clochait : j'ai fait quelques tentatives de sevrage mais à ce jour je n'ai jamais ...
«12»