1. Avec plaisir, Maître


    datte: 02/11/2016, Catégories: fhh, couple, couplus, fsoumise, hsoumis, hdomine, hmast, facial, Oral, fdanus, jouet, sm, sm, fsoumisah, hsoumisah, Auteur: Maître Moby, Source: Revebebe

    J’ai rencontré Sylvie et Karl à la suite d’une annonce de ce dernier sur Internet. La mission qu’ils m’ont confiée était d’éduquer Sylvie dans un rôle de « soumise ». La première séance, chez eux, s’est déroulée à la perfection, Sylvie se révélant particulièrement réactive. Pour parfaire son éducation, ils désirent m’inviter à déjeuner. — Nous déjeunerons à la cuisine, Sylvie, si vous voulez bien.— Bien, Maître. Je désire que nous prenions le repas dans la pièce où d’ordinaire une femme d’intérieur règne en maîtresse de maison. Ma domination ne sera que plus grande, si elle joue réellement son rôle de soumise bien entendu. J’invite Karl à rester dans sa nudité et à rejoindre la cuisine pendant que Sylvie dresse la table. Seulement deux couverts sont en place, Sylvie ayant déjà déjeuné avant mon arrivée. Mais je préfère m’en assurer : — Soumise ! Vous avez déjà déjeuné ?— Oui, Maître. Comme vous me l’aviez ordonné ! J’avais fini de manger juste avant votre arrivée.— Parfait ! Que nous avez-vous préparé ?— Une salade composée au saumon, Maître.— Excellente idée. Mais avant de nous servir, je vous prie de ramasser les affaires de Karl qui traînent au salon.— Oui, Maître.— Et chaussez-vous de hauts talons pour le service.— Bien, Maître. Il faut peu de temps à Sylvie pour ramasser les affaires de Karl qui jonchaient le tapis du salon. Elle réapparait dans la cuisine, fière d’afficher ses nouvelles chaussures à talons aiguilles de haute couture. Elles ornent ses magnifiques pieds ... de façon resplendissante et rendent un galbe parfait à ses jambes. De plus, sa démarche en est plus gracieuse. — Très jolies chaussures. Je vous félicite.— Merci, Maître. J’ai de suite flashé sur elles lorsque je les ai vues en vitrine. Et dès lors que je les ai essayées, j’ai su qu’elles étaient faites pour être portées par une soumise.— J’apprécie beaucoup les efforts que vous faites pour vous parfaire dans votre nouveau rôle.— Merci, Maître, dit-elle en rougissant.— Cela dit, votre robe est toute sale. Ne voyez-vous pas ?— Si, Maître ; désirez-vous que j’en passe une autre, Maître ?— Du tout, vous nous servirez nue !— Avec plaisir, Maître. Elle se place à genoux à mes côtés, droite, les mains jointes au bas du dos. — Vous serait-il possible, Maître, de m’aider à glisser la fermeture placée dans le dos ?— Effectivement, elle est bien fine. Voilà !— Merci, Maître. Elle se relève face à nous, se défait de sa robe lentement, comme si elle savourait intensément ce moment où elle va se dévoiler à son Maître. Car il est vrai que je ne l’avais pas encore vue nue jusqu’à présent. Son corps joliment bronzé dans cet ensemble de sous-vêtements en dentelle rose pâle me fait presque regretter de lui avoir ordonné de se dénuder entièrement. Les mains derrière le dos, elle dégrafe aisément son soutien-gorge, qu’elle retire de façon érotique pour que ses seins nous apparaissent en une tenue parfaite. Elle se penche légèrement pour retirer délicatement sa petite culotte. — Vous garderez vos ...
«1234...7»