1. Confession d'un jeune branleur (Partie1)


    datte: 17/07/2017, Catégories: Gay, Masturbation, Première fois, Auteur: Unknownrain, Source: xHamster

    J’avais déjà écrit cette histoire, mais l’aie supprimé par erreur de manipulation, ca n’est pas plus mal, c’est l’occasion de la réécrire en mieux, il s’agit de mes débuts et de mon attirance pour le sexe masculin, attention quand je parle de sexe masculin, je ne parle pas de l’individu, mais bine du membre : le phallus, la quequette, le zizi, la bite et autres joyeusetés du genre. La première fois ou j’ai commencé à m’y intéressé doit dater d’un jour ou j’ai vu un film de Marc Dorcel avec Laure Sinclaire dans le rôle principal, il y a une scène ou un couple de bourgeois s’arrête au bord de la route et ou la femme commence à sucer son homme, à l’époque j’étais mineur et j’ai bien du me masturber un paquet de fois sur cette scène, pourtant je ne me rendais pas vraiment compte à l’époque de ce qui m’excitais tant dans cette scène, après tout des scènes de blowjob y en avait un paquet dans ce film et Laure Sinclaire étant mon fantasme de l’époque, ca aurait du être une scène avec elle qui aurait du tant hanter mes fantasmes, un jour cependant j’ai compris, l’homme qui se faisait sucer avait une bite magnifique, bien droite, bien longue et grosse, gorgée de sève et de veines et je compris rapidement que c’était cela qui m’excitait, pourtant je refusais de l’admettre, mais que je l’accepte ou non, c’était déjà ancré dans mon esprit : j’aimais les bites. A ou 2 ans plus tard je me rendis chez un pote, tout deux ado boutonneux de l’époque nous ne trouvions pas de copine et comme ... nous étions tous les deux peu populaire, instinctivement nous nous sommes dit qu’on en trouverait jamais personne car trop timide, à l’époque il m’a montré un site de rencontre et comme nous étions deux sales gamins, après avoir fait la chasse aux filles, mon ami se dit qu’il serait amusant d’allez astiquoter un gay, il commence donc à draguer un mec de 22ans avec des phrases toutes faites tirées dans des films de cul et la conversation devient de plus en plus chaude, au début c’était rigolo (pour notre âge du moins) mais c’est vite devenu lassant, trop facile et surtout pas si drôle que ca, bref je suis rentré chez moi, le lendemain en arrivant à nouveau chez mon pote, il me dit mort de rire que, harcelé par le gars d’hier il avait finit par lui dire la vérité et que celui-ci, plutôt que de se mettre en colère essayait maintenant de le convaincre de s’essayer au « coté obscur de la f***e », bref il se connecte pour qu’on puisse chacun voir nos messages sur le site et la ca ne rate pas : il reçoit un message du gars qui lui demande s’il est toujours pas tenté de, je cite : « lui avaler la lance » celui-ci lui répond directement un « t’es fou » comme si c’était un fantasme dérangeant et bizarre et se met à rire, je ris aussi, mais jaune, car rien que cette phrase me procurait des papillons dans le ventre et un début d’érection et je du m’assoir pour ne pas que ca se voit, une fois rentré chez moi, je filais dans un cyber café (n’ayant pas internet à l’époque) et je me crée un ...
«1234»