1. Le chemin de l'école, partie 18 (fin)


    datte: 04/08/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: July, Source: Hds

    Je suis en plein dans mes pensées quand Thomas arrive dans la cuisine, juste vêtu de son caleçon. Son membre est encore au garde à vous. Je souris. - Gourmande ! me dit-il. - C'est pas l'envie qui manque mais je suis déjà en retard. - Tu pourras en profiter ce soir... - Ce soir ça va pas être possible : j'ai promis à Sandrine que je dormirais chez elle. Mais si je me lève assez tôt je peux essayer de passer te voir demain avant d'aller bosser... - Je suis de garde demain pour vingt quatre heures. Je serai chez moi samedi à neuf heures je pense. - Tu n'auras qu'à venir chez moi en rentrant. - Ça marche mais je ne resterais pas la journée. J'ai les petits ce week-end... - Pas de soucis. Allez faut que je file. On se textote de toute façon. - Bonne journée bébé. Il me serre fort dans ses bras et m'embrasse longuement. A la récréation, je discute avec Sandrine. Je lui raconte que Thomas m'avait demandé qui avait pris la photo et que j'ai éludé le propos en lui disant que je voulais le faire mijoter. Mais qu'en réalité je ne savais pas si elle acceptait que je lui parle de la relation que j'entretiens avec elle ni comment il le prendrait. - Si tu as envie de lui dire, moi ça ne me dérange pas. J'assume totalement ma sexualité. Du moment qu'il ne va le crier sur les toits vis à vis du boulot. Quant à sa réaction, c'est quitte ou double : soit il n'accepte absolument pas, soit il adore. Jaloux, il peut pas trop être vu votre situation actuelle. Et généralement, les mecs ça les fait ... grave bander deux nanas ensemble, tu as bien vu au club ! Elle se penche vers moi et m'embrasse langoureusement. - J'ai hâte d'être à ce soir, que tu me rejoignes chez moi, de t'avoir nue dans mon lit, me murmure-t-elle. - J'ai hâte aussi ma chérie. J'ai pas beaucoup profité de toi cette semaine, malgré l'absence de Romain. - T'inquiète, je comprends que tu veuilles profiter de ton amant, ajoute-t-elle avec un clin d'oeil. C'est déjà l'heure de reprendre le travail. A 16h, je passe chez moi prendre quelques affaires et relever le courrier. Dans la boîte je trouve un petit paquet sans adresse ni nom. Juste les mots suivants : " Parce que j'ai envie de te faire plaisir ". Je reconnais l'écriture de Thomas. Je monte à mon appartement et m'assieds sur le canapé. J'ouvre les quelques factures reçues avant d'ouvrir la petite boîte. Elle contient un bracelet en argent avec un petit pendant en forme de note de musique. Il est magnifique. Je prends mon téléphone et lui envoie un SMS : " Tu es fou. Je ne peux pas accepter... " " On ne rend pas un cadeau. En plus tu pourras même le porter quand ton mec est là. J'ai exprès pris un pendant que tu aurais pu t'acheter pour pas qu'il se doute de quelque chose... " Je l'attache à mon poignet et en envoie une photo à Thomas. " :) " me répond-il. Je prends mon sac, y fourre quelques fringues et file chez Sandrine. Elle me sert un café et nous discutons de ma relation avec Thomas. Elle me parle de l'aventure qu'elle a eu 2 jours avant avec une ...
«123»