1. Une femme amoureuse


    datte: 04/08/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Jean-Pierre, Source: Hds

    Alice contemplait son corps les seins gonflés bien fermes sa taille fine son ventre plat et ses longues jambes fuselées. A trente-cinq ans, les séances d’aquagym y étaient sûrement pour quelques choses. Elle formait un joli couple au bras de son mari. Mais ce n’était plus le sexe sauvage de leur début quand il profitait d’un de ses passages à portée de main pour l’attraper par la taille lui déchirant sa culotte et la prenant brutalement. Mais en ce moment elle se sentait fatiguée et lasse de faire le nettoyage de la maison, une tâche ingrate. - C’est parti ! Il ne reste plus que la table de la cuisine. Enfin, je pourrai m’accorder un temps de repos ! L’envie de prendre un bain chaud et de sortir son gode lui prend. C’est tellement bon, mais non, elle préfère attendre un membre bien réel, celui de Brice son mari, quand ils baisent c’est divin. Elle nettoie, la salle de bain et, nue, elle se pencha pour tourner les robinets de la baignoire. Plus rien ne supporte ses seins, elle les caresse et prend plaisir à se regarder dans la glace. Une demi-heure passée dans l’eau bien chaude l’a reposée. Elle ressent l’envie d’être chevaucher sauvagement par son mari. Elle se dit que les pantalons prendront trop de temps à être retirés lorsqu’il la déshabillera tout à l’heure. Ses mains bien habituées aux rythmes de la danse, elle se place de côté devant le miroir pour s’émerveiller elle-même de sa taille et de sa forte poitrine qui rende bien des filles jalouses. En plus, les seins ... tiennent bien droit et haut d’après ce qu’elle avait pu comparer à la piscine et à la gym. Elle choisit, une jupe rouge légère, un fin chemisier blanc et bien ajustée au corps. Les boutons semblent prêts à éclater. Cette exquise poitrine n’est qu’un des charmes d’Alice, pourvu que les boutons, sautent les uns après les autres. Elle veut être nue pour le corps à corps avec son mari ! Le bruit de la voiture signale que l’heure de gloire se présente enfin. Son mari coupe le contact et sort de la voiture, avec son copain Bruno aujourd’hui, c’est le match de son équipe préférée. Il a conduit plus vite pour arriver à temps, il lui reste une demi-heure avant le match. - Tu es vraiment excité ! lui dit Bruno qui l’accompagnait. - Tu rigoles, c’est la partie du siècle une finale pareil au foot. Il n’y a que le Mondial qui peut battre cela. Alice saute au cou de son mari, folle d’amour. Leurs lèvres fusionnent. Les jambes autour des hanches de son homme, elle s’attend déjà à ressentir contre son ventre un gros morceau bien dur. Mais la queue de son homme n’a pas raidit à son contact. C’est l’effet foot qui prime aujourd’hui en lui, pas l’effet cul ! - Oh ! Salut Bruno, dit-elle d’un air perplexe. - Salut Alice, je n’ai pas le droit à un petit baiser aujourd’hui ? Un sourire en coin illumine son visage. - Non ! Toi, c’est pour plus tard, lui dit-elle en blaguant. - Bruno vient regarder le match PSG avec moi, dit son mari, pourrais-tu nous préparer à manger, s’il te plaît. Pour boire, on a ce ...
«1234...12»