1. Femme BCBG, escorte, non pute . (15)


    datte: 05/08/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: CHRIS71, Source: Hds

    Après l’accord de Véronique pour que nous nous rendions à Chantilly, je lui explique tout ce qui m’est arrivé depuis quelques semaines et qu’elle ignore encore. Ma rupture avec Pierre, mon mari. Elle en sait quelque chose. Elle ma remplacé. Ma rencontre avec Virginie et mon acceptation de devenir escorte girl. Je lui explique que je pensais qu’une escorte était une accompagnatrice d’hommes à des congrès ou soirées. Je rappelle le voyage à Bordeaux où j’ai craqué sur le mâle que j’accompagnais et avec lequel pour la première fois depuis ma rupture, j’ai cédé. Je lui raconte qu’après le départ de l’homme le matin, j’avais découvert une liasse de billets en euros sur la table de nuit. Comment je suis allé voir Virginie qui s’est gentiment moquée de ma naïveté ? Elle m’a révélé qu’elle m’avait volontairement caché que les clients nous faisaient venir pour nous baiser discrètement ayant peur d’une réaction négative de ma part étant une vraie oie blanche. Et qu’ainsi ils avaient la certitude d’avoir le soir dans leur lit, une jolie fille. Ils évitent ainsi de prendre des risques étant souvent de bons pères de famille. Je lui explique comment à ce moment-là, j’étais passée du statut de « femme B.C.B.G. » à « femme escorte girl » mais en réalité à « femme pute » Je lui parle de notre voyage à Moscou et tous ce que nous avons fait Virginie et moi. De mon dépucelage de mon anus par Igor moyennant dix mille euros. J’insiste sur le paquet d’argent que l’organisation est en train de nous ... rapatrier sur nos comptes. Pour finir, je lui rapporte la soirée passée avec Frédéric et Frédérique dans l’auberge du jeu de paume à Chantilly. Le mercredi soir le travail terminé, Magali et Séverine, noms comme escorte dont nous nous servons quand nous allons remplir un contrat prennent la route de Chantilly. Dans la voiture, je donne les derniers renseignements à Séverine sur nos clients. Je lui dis que ce couple est très connu dans le monde artistique. Ils sont libertins, mais évitent d’aller en boîte spécialisée à cause des paparazzis. Nous arrivons à l’hôtel et nous faisons accompagner chambre vingt-deux. Séverine a endossé une tenue qui met sa crinière rousse en valeur. Sitôt entrée Frédérique entre dans notre chambre. Est-ce que c’est parce qu’elle me connaît ayant déjà passé une nuit avec le couple ? La femme en tailleur B.C.B.G. de notre première visite à fait place à une femme fatale en guêpière avec balconnet laissant les seins nus, porte jarretelle, bas résille et chatte épilé dévoilée. Veut-elle ressembler à ce que j’aie déjà vu d’elle, une salope ? Je me rappelle ce que m’a expliqué mon bouchon Anne lorsque la responsable de la boîte échangiste les a reçus. Elle devait porter la même tenue. Frédérique est étonnée de voir Séverine. • Valérie à une grosse grippe et se soigne au fond de son lit. Séverine a accepté de la remplacer pour une première expérience dans notre milieu. Frédéric vient nous voir. Regarde comme Séverine est belle. Toujours très prévenant, il ...
«1234»