1. Ma première fois


    datte: 06/08/2017, Catégories: hh, inconnu, hsoumis, Oral, Oral, hdanus, hsodo, init, Auteur: Thebear, Source: Revebebe

    Sur la route de la plage, mon cœur commence à battre la chamade. Je suis décidé à franchir ce fameux pas, hétéro convaincu j’étais depuis peu en proie à un désir nouveau. Sur le bord de mer, de l’autre côté de la route, je sais que des hommes se retrouvent entre les dunes et les arbres, à l’abri des regards. Sitôt la voiture garée, je m’enfonce rapidement sur un petit sentier entre les arbustes. Un homme vient face à moi. Le crâne rasé, vêtu d’un tee-shirt et d’un bermuda en jean, il n’a rien d’attirant mais n’est pas repoussant non plus. Au moment où nous nous croisons je lâche un timide « Salut ! » et poursuis de quelques pas. Plus loin se tient un autre homme. Je me retourne, le chauve en fait de même. Simultanément, on se caresse l’entrejambe, c’est le signal dans ce genre d’endroit. Je le rejoins et il m’entraîne dans un petit bosquet qui n’en est pas à sa première visite de ce genre au vu des quelques préservatifs qui jonchent le sol. À l’abri des regards, ma fébrilité du moment s’évanouit et ma main vient caresser la bosse qui se forme sur son bermuda. Il fait de même tout en me serrant contre lui. J’ai envie de lui, de sa bite. Ma main se glisse sous son caleçon, un sexe épais et de bonne taille remplit ma main. Il est chaud. Je fais jouer la peau de son gland sous mes doigts. Il me demande ce que je veux faire et je lui réponds que je veux le sucer. Aussitôt je tombe à genoux et sors sa bite de son short. Je suis tellement excité que j’ai envie que son sexe me ... possède, aussi je m’applique à lui prodiguer la meilleure première pipe qu’un hétéro puisse faire. Je fais jouer ma langue sur son gland, le long de son sexe. J’essaye de l’avaler en entier mais elle est vraiment trop longue, elle dépasse désormais les vingt centimètres et durcit de plus en plus. L’excitation gagne mon cul et je sens ma rondelle se contracter et s’ouvrir sous des vagues de plaisir. Je prends sa bite en main et commence à le branler doucement tandis que je gobe ses boules rasées, elles aussi. Mais ma bouche a trop faim de ce gland et elle retourne le lubrifier avec ardeur. J’en veux plus. Je me sens devenir chienne en chaleur, j’ai envie d’être à sa merci. Redressant la tête, je lui dis : — J’ai envie que tu me prennes. Il me relève et vient se coller dans mon dos. Il baisse mon jogging et je sens son sexe venir se caler dans ma raie. Il fait quelques mouvements qui ne font qu’augmenter mon désir. Je me penche en avant et il commence à me préparer la rondelle avec sa langue et ses doigts. Mon cul poilu ne le rebute pas, tant mieux. Il me complimente même, après tout je suis un ancien sportif et même si quelques rondeurs apparaissent, je conserve une bonne musculature. Sa langue est divine et me fait lâcher quelques soupirs de plaisir. Ses doigts me préparent à la suite, il fait entrer et sortir son pouce de ma rondelle qui peu à peu se détend. J’en veux plus et il le comprend. De son sac, il sort un préservatif et du gel. Tant mieux, un sexe de plus de vingt ...
«123»