1. Mon dentiste (3)


    datte: 07/08/2017, Catégories: fh, fhhh, extracon, cocus, inconnu, grossexe, fépilée, caférestau, toilettes, fsoumise, hdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, photofilm, Oral, Oral, préservati, double, Partouze, fsodo, sm, fsoumisah, Auteur: Audrey, Source: Revebebe

    Puisque vous voulez tout savoir ! Je vous passe les appels téléphoniques plus osés les uns que les autres, mais l’un d’eux vaut le détour. Lors d’un appel de mon " gourou " pendant un essayage, il m’avait demandé de lui passer la maquilleuse Avec une certaine décontraction et amusement, la maquilleuse, tout en souriant, avait accepté de prendre mon cellulaire pour parler avec un inconnu en quelques secondes, ce que je craignais arriva ! — Oui, monsieur ! Votre dame est très belle ! Oui Oui. Non je ne peux me permettre ! Les limites de mes attributions ? (Elle souriait, pendant que le rouge vif m’habillait) Vous êtes un coquin Je vous repasse votre femme ! En reprenant le téléphone, j’étais confuse de honte, je n’osais plus la regarder. — Allô ! osai-je timidement en reprenant l’appareil. Il me demanda de décrire la maquilleuse devant elle ! Ses yeux affichaient un étonnement, et sans perdre une miette de notre conversation, les mimiques et autres grimaces approuvaient ou désapprouvaient ma description : — Oui, elle est jeune 25 ans, châtain avec des mèches, peut-être long plus petite oui ! oui plutôt jolie oui, très souriante euh ! assez c’est pas précis ? Oui mais environ 90 C en pantalon et pull noir hein ? Je ne sais pas lui demander ? Je m’égosillais, elle avait compris que ma question devait être embarrassante après une seconde d’hésitation — Vous êtes ouverte ?— Pardon ? Mon embarras devait être visible, mais elle ne m’aidait pas ! — Êtes-vous libertine ? L’amusement ... qui rayonnait sur son visage tendait à me décontracter sans vraiment y arriver. — Non ! Sa réponse sans appel, devait conclure l’apostrophe ! Je repris le téléphone : — Non ! Elle ne l’est pas tu as entendu ! oui oui, je t’embrasse ! Enfin, à peine en avais-je fini avec ce calvaire, en raccrochant, que j’allais devoir affronter le regard de cette petite brunette, qui était médusée par cet épisode. — C’est la première fois qu’on me fait ça ! Vous ne devez pas vous ennuyer avec votre homme ? rajouta-t-elle.— Oui, oui ! Ma confusion était totale, son regard au-dessus de l’épaule du photographe pendant la séance de shooting, avait créé une gêne visible sur les planches photo, mais de cette expérience, je me sentais grandie, plus forte, capable de relever d’autres défis De toutes les manières, je savais que le jour ou je lui dirais "non ou stop" notre relation prendrait fin, je n’avais donc pas le choix ! Ma maquilleuse avait raison, je ne savais jamais à quoi m’attendre avec lui, pas le temps de m’ennuyer, car un peu plus tard, il me téléphona pour que je passe à son cabinet dentaire. Il exigea de me voir me masturber dans son fauteuil, lui tournant autour de moi, avec un appareil photo numérique. Scène qu’il me demandait souvent de jouer. J’étais souvent insatisfaite, car il ne me touchait pas pendant mes tristes solo, tantôt lascifs tantôt suggestifs mais très mécaniques, cependant tellement heureuse de lui être totalement obéissante lors de nos jeux d’exhibition. ———————————— ...
«1234...8»