1. AMIS ? 5


    datte: 08/08/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Accent, Source: Hds

    AMIS ? 5 Au lit, Marie, toute excitée par le contact de Louis, mais restée sur sa faim, se fait pressante. Que faire ? Elle a le cœur infidèle, mais elle est toujours aussi attirante. Je succombe. Mes spermatozoïdes accumulés vont peut-être se révéler plus efficaces que ceux de mon rival. Quand je l’aurai jetée à la porte, Marie pourra toujours essayer de savoir qui est le père de son enfant. Je vais, pour la dernière fois, la pénétrer, de la façon la plus classique. Je suis en elle, je coulisse par petits mouvements rapides limités à quelques centimètres à l’intérieur de son corps, bras tendus, je réussis à l’essouffler et je vois, avec plaisir, rougir son visage, le sang afflue en larges auréoles sur le bas de son cou et sur ses seins. Malgré sa trahison elle est capable de jouir avec moi. Elle réclame d’être baisée bien fort, veut m’encourager par des déclarations d’amour dont je sais ce qu’elles valent. Sous moi, elle cherche à frotter son clitoris sur l’arc de mon membre pour atteindre les sommets de son plaisir et elle y parvient, le manifeste en redoublant ses déclamations. Comment peut-elle encore me dire "mon amour" ? J’ai mis toute mon énergie à la faire reluire, mû par la rage d’être trompé et manipulé. A-t-elle vraiment joui ? Ce n’est pas impossible, sa mouille tend à le démontrer, mais je suis dégoûté à l’idée qu’elle m’utilise avant de pouvoir se donner sans retenue à son amant quand je suis absent. Le jeudi soir, Juliette et moi les prions avec insistance ... de se déshabiller. Les deux comédiens refusent, d’abord, comme des pucelles effarouchées. Nous menaçons de leur donner l’exemple, puisqu’ils ne tiennent pas, les hypocrites, à subir une trop forte tentation avant samedi. Juliette passe à l’acte, je l’imite, elle enlève son soutien-gorge, je tire sur l’élastique de mon slip. Soudain Louis, le futur père, manifeste une bien curieuse jalousie. Il veut bien faire un enfant à ma femme, Marie (sans compter qu’il est son amant, à notre insu pense-t-il), mais il serait inconvenant, selon lui, que je voie sa propre femme nue ! Donc il crie "stop", nous demande de la décence et il accepte de se soumettre au nouveau test de compatibilité. De la même manière, mon épouse accepte de se mettre nue, plutôt que de devoir assister au déshabillage complet de sa meilleure amie et de son propre conjoint. C’est bien pour nous faire plaisir, Louis et Marie se dénudent. Je prends la main de ma femme et je la conduis dans notre chambre à coucher. Juliette nous suit et entraîne son mari derrière nous. Nous tenons beaucoup à ce que la répétition prépare au plus près le scénario du samedi. Nous les invitons à se coucher et à entreprendre des travaux d’approche : il faut qu’ils se regardent, s’examinent de près, jusque dans les moindres détails, qu’ils se touchent avec les mains, qu’ils se caressent. Ils doivent se connaître parfaitement, mettre leurs corps en contact étroit, ramper l‘un sur l‘autre. Marie a des impatiences et saisit la verge menaçante, ...
«1234»