1. J'ai sauvé mon couple en trompant mon mari !


    datte: 11/08/2017, Catégories: fh, hbi, couple, extracon, cocus, inconnu, jardin, hsoumis, fdomine, vengeance, jalousie, Oral, fsodo, init, Auteur: Julie, Source: Revebebe

    Je suis Julie, une femme de 29 ans, en couple depuis 5 ans, et nous habitons à Toulouse. Je n’ai jamais été très portée sur le sexe par le passé. Petit à petit, Thierry, mon mari, a abandonné ses efforts « pour me rendre cochonne », comme il dit. Il a fini par me tromper il y a quelques mois, lors d’une soirée chez un ami à lui. Certains diront qu’il a bien fait, étant donné que la grande majorité de nos rapports se résumaient à une branlette vite fait, histoire de le calmer et d’éviter qu’il soit trop demandeur. Moi, cela m’a mise en rogne. Je l’ai découvert par hasard, même si je le soupçonne d’avoir fait exprès, pour me faire payer mon inactivité sexuelle. J’ai tourné cette histoire longtemps dans ma tête, lui rappelant à chacune de ses tentatives le mal qu’il m’avait fait. Il a longtemps essayé de se justifier, me jetant qu’il a fait ça à cause de moi Nous avons eu de nombreuses et longues discussions, souvent houleuses. Il a fini par me dire que son rêve était simplement de me voir « avoir envie ». Le temps a passé ; nous n’avions plus de rapports sexuels du tout. Je m’échauffais dans mon esprit, me disant qu’il allait recommencer. Je me rendais compte que je devenais de plus en plus agressive avec lui, et j’avais conscience de faire exactement ce qu’il fallait pour qu’il recommence. Mais la rage ne me quittait pas et je n’arrivais pas à me contrôler. Il semblait de plus en plus évident que notre couple n’avait plus d’avenir ! Tout a basculé un samedi après-midi. Il ... était parti chez un ami à nous. Un ami à moi, pour être exacte. Seule à la maison, je tournais et retournais mes angoisses et mon anxiété dans ma tête. J’ai fini par démarrer son ordinateur, à la recherche de preuves pour conforter mon sentiment de malaise. J’ai longuement fouillé, et j’ai fini par trouver des choses. Pas de preuves ni de relations secrètes. Mais j’ai découvert qu’il consultait quotidiennement des sites pornographiques. Des choses que je ne soupçonnais même pas. Moi qui ai toujours considéré le sexe comme une obligation de couple, je découvrais un univers totalement étranger. Je n’ai ressenti aucune excitation, et tout cela m’a même profondément dégoûtée. Ces femmes recouvertes de semence (chose dont j’ai horreur), ces endroits glauques dans lesquels les scènes se passent (comment peut-on faire l’amour dans un WC public ? Je n’ai jamais envisagé ça ailleurs que dans un lit, après une toilette corporelle complète pour lui comme pour moi !) Au bord de la nausée, le cerveau en mode dépression, j’ai continué à consulter les historiques et les vidéos téléchargées. Finalement, j’ai terminé mon espionnage, les yeux écarquillés, devant des vidéos d’hommes regardant leur femme se faire baiser à la chaîne par des grands Noirs Mon mari se branlerait devant toutes ces horreurs ? Comment dois-je le prendre ? On connaît tous l’histoire d’une femme qui a découvert que son mari est gay ; mais trouver de l’excitation dans ces situations n’est-il pas pire ? Totalement incapable de ...
«1234...12»