1. Le Massage de ma belle mère


    datte: 11/08/2017, Catégories: Tabou, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Fab22f, Source: xHamster

    Un soir dans la belle famille: - Pourquoi ? Tu n'es pas fatigué toi ? - Nan, pas vraiment. - Je suis désolée d'être un loir, bonne nuit mon amour ! Sur ces belles paroles, ma copine Solenn s'endormit, serrée contre moi. Je n'en revenais pas, à 20 ans dormir avant 1h du matin, un samedi, et qui plus est sans avoir fait l'amour. Je ne savais que faire dans sa chambre, la lumière était trop basse pour lire, l'ordinateur aurait fait trop de bruit. J'aurais tellement aimé lui sauter dessus ! Malgré moi, je dus rester frustré à coté de ce corps de rêve, alors que quelques minutes avant, elle me laissait espérer toutes les folies du monde pour la nuit, par ses caresses et ses longs baisers. Je me suis donc dit que me masturber aux toilettes était sans doute la meilleure chose à faire. Je me levai en direction des WC. Mais une fois enfermé à clef et assis à l'envers sur la cuvette et alors que je me mettais au travail, j'entendis des pas provenant de la chambre de sa mère. Elle se dirigea vers les toilettes et enclencha la poignée, je remerciais le ciel de m'avoir fait penser à bloquer la porte. Elle chuchota : - Fab, c'est toi ? - Oui - Ah c'est toi, tu en as pour longtemps ? J'ai très envie d'aller aux toilettes. J'étais vraiment ravi, une fois de plus, je ne pouvais aller au bout de mes envies. Je sortis quelques secondes après, feignant la décontraction. - Tu n'arrives pas à dormir, toi non plus ? - Pas vraiment, et Solenn dort à poings fermés, je ne sais pas trop quoi faire en ... attendant le sommeil. Lui hasardais-je. J'espérais une conversation courte. Je n'aimais pas cette femme, elle me mettait mal à l'aise. Elle se savait séduisante et malgré ses 55 ans, elle avait des seins généreux, de belles fesses que ses jupes fendues moulaient à merveille et un visage agréable à regarder, on lui donnait facilement 10 ans de moins. Tout cela en faisait une personne assez hautaine et sûre d'elle. Elle ne m'avait jamais esquissé un sourire, ni réellement parlé. - Si tu veux, tu peux venir dans ma chambre, on discutera un peu, me dit-elle avec un large sourire. Je n'arrivais pas à y croire avais-je bien entendu ce qu'elle disait ? - Euh...oui...pourquoi pas, bafouillais-je. - Attends-moi dans ma chambre, j'arrive. J'étais déboussolé. Cette femme mystérieuse et pleine d'expérience avait toujours fait partie de mes fantasmes. Il m'arrivait de penser à elle pendant des orgasmes avec Solenn. Mais je devais me reprendre, elle était très complice avec sa fille, elle n'aurait jamais pu lui faire de mal. Je m'installai sur le lit, elle vint quelques minutes plus tard souriante et naturelle. Nous parlions de tout et de rien (en évitant soigneusement de parler de Solenn), de sa vie, de la mienne. Puis on en vint à ses week-ends « Tantra découverte de son corps ». Elle me proposa alors de me faire un massage qu'elle avait appris là-bas. J'acceptais sans hésiter, rien de plus innocent qu'un massage ! Elle m'englua le dos d'huile d'amande douce et commença la séance. A ma ...
«123»