1. La Queue du Diable (Our Demon Side CH1) (1)


    datte: 12/08/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: OurDemonSide, Source: Xstory

    Concentrée, j’ajustai la netteté des jumelles. - Te voilà, petit démon L’homme que je cherchais depuis maintenant cinq jours et quatre nuits se déplaçait dans la foule avec difficulté, plusieurs centaines de mètres en contre-bas. Je plissai les yeux comme si j’espérais que ça améliore le grandissement plus que médiocre de ces foutus jumelles publiques et hors de prix. On me bouscula et je perdis le contact visuel avec ma proie en jurant. - Faites un peu gaffe ! je grondai en faisant volte-face, probablement plus violemment que je ne l’aurai souhaité. Prendre la Tour Eiffel comme point d’observation n’avais pas été la meilleure idée de ma vie, étant donné le millier de touristes qui y grouillaient, mais j’avais besoin du plus grand angle de vision possible. L’homme, dans la quarantaine, bedonnant et au teint rougeau, qui venait de me rentrer dans l’arrière-train, s’excusa en anglais. Je retins le « fuck off » énervé qui me brûla les lèvres et lui fit signe de circuler d’un geste sec de la main. Il s’exécuta, non sans avoir profité sans la moindre gêne de la vue sur mes seins, qu’offrait mon débardeur rouge un poil trop serré. Ce connard me faisait perdre un temps précieux. C’était le troisième qui me bousculait depuis que j’avais mis le pied dans le monument touristique –soit il y a vingt minutes- et au moins le quarantième que je surprenais à me jeter un regard lascif. Je savais l’effet que faisaient aux hommes mes longs cheveux cuivre et mon corps élancé, et la tenue dont je ... m’étais affublée –le débardeur, un minishort en jean et des bottes hautes de cuir brun à talons- ne m’aidait pas vraiment à passer inaperçue. Je me replaçai devant les jumelles, et frappai rageusement l’appareil de la paume en découvrant qu’il fallait réinsérer des pièces pour y voir à nouveau. Quelle arnaque à touristes cette merde ! Je piochais fébrilement dans ma sacoche de cuir assortie à mes bottes, et utilisais mes derniers centimes pour faire fonctionner l’appareil en priant pour que ma proie ne se soit pas éclipsée depuis tout à l’heure. Je parcouru le sol des yeux et –Dieu merci- la retrouvai en à peine quelque secondes. Bon, je n’avais aucun mérite puisqu’il n’était pas dur à repérer : un halo de lumière rouge l’enveloppait tout entier, et il brillait si bien qu’un aveugle aurait pu le voir Enfin, en fait, il fallait venir d’Infra pour observer le surnaturel dans le monde des hommes. Par un heureux hasard, j’y étais née. Infra, était plus connue sous le nom d’ « Enfer », et c’était de là aussi qu’était issu l’homme que j’étais en train de chercher. Mais lui, contrairement à moi, était un incube, un démon de sexe. Le genre qui rend folle de désir n’importe qu’elle femme rien qu’en la regardant, et qui la fait s’offrir à lui en claquant des doigts. Malheureusement, les incubes avaient la fâcheuse tendance à tuer leur partenaire après les avoir culbutées, c’était leur façon de vivre. Pour se faire une idée de la nécessité pour eux d’agir ainsi : baiser, c’était manger ...
«1234...»