1. Christine II : Retour de flammes (2)


    datte: 12/08/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: fantaflo, Source: Xstory

    Samedi 27 novembre 1999. Le souvenir des yeux brillants de Christine dans la cabine d'essayage m'incite à mettre ma nouvelle chemise sur un jeans. Une tenue qu'elle appréciera sans aucun doute. J'ai acheté un bouquet dans l'après-midi et je prends une bouteille de vin. J'arrive chez elle à l'heure prévue. Christine est tout à fait désirable dans une petite robe noire à bretelles cintrée sous la poitrine. Elle ne porte pas de soutien-gorge. Aux pieds, une paire de sandales à talon rouge donne une touche estivale à sa tenue. Nous nous embrassons. Elle prend les fleurs, la bouteille et me débarrasse de mon manteau. Plus à l'aise, nous nous embrassons plus longuement. Nous pourrions faire l'amour immédiatement. Pourtant, nous avons visiblement tous les deux l'envie de respecter une sorte de "code de séduction". Il est clair que nous en mourrons d'envie, mais nous laisserons la soirée nous porter. 
Christine dépose le bouquet dans un vase et termine la sauce à salade, m'invitant à ouvrir la bouteille de vin. Je sers deux verres et vais l'attendre dans le canapé, comme elle me l'a proposé. Elle m'y rejoint, nous trinquons, petit smack. Combien de temps ? Quatre ou cinq ans que nous ne nous sommes pas vus. Dernier baiser ? Chez elle. Le travail d'histoire, la balade à vélo, le porte-jarretelles de la dernière soirée Les souvenirs remontent, tous si doux. Je lui raconte mon parcours, mes amours, mes joies et mes peines, ma situation. Entre temps, nous sommes passés à table. Elle me ... fait à son tour les résumés des années manquantes. Elle et Christophe, son copain de l'époque qu'elle avait trompé avec moi, avaient poursuivi leur relation quelques mois, laborieusement. Christine avait des envies qu'il ne pouvait combler. Début 1996, elle l'avait plaqué. Elle avait néanmoins accusé le coup puis cherché à me revoir, sans succès. Il y avait ensuite eu Laurent durant un an, sportif comme elle, mais menteur comme un arracheur de dents. Puis Hubert avec qui elle venait de rompre, justement. Un homme de 38 ans, divorcé et père de deux enfants. Ils vivaient ensemble. Merveilleux au début puis la différence d'âge qui se fait sentir, des obligations qu'elle n'a pas choisies, des engueulades qui se multiplient et qui finissent par tout faire exploser. Il y a de ça deux mois. Depuis, retour à la liberté, aux sports intensifs et aux sorties avec des copines. Nous nous retrouvons au dessert sans qu'il n'y ait eu de temps mort durant la discussion. Nous dégustons une tarte tatin surmontée d'une boule de glace au salon. Le dessert terminé, je m'approche d'elle, l'attire un peu à moi et l'embrasse. Nos langues ne se lâchent plus. Christine se redresse et s'installe à califourchon sur moi. J'attrape les bretelles de sa robe et les fais lentement glisser sur les bras, découvrant petit à petit sa poitrine, toujours aussi blanche. La respiration de Christine s'accélère un peu. Elle ne se fait pas prier pour m'offrir ses seins que je goûte avec avidité. Moins fermes qu'il y a ...
«123»