1. A la découverte d’un monde inconnu. (7)


    datte: 05/09/2017, Catégories: Partouze, Auteur: Pikatchu, Source: Xstory

    Chapitre précédent Julie tourmentée, n’arrive pas à dormir, elle va se réfugier dans le lit de sa mère qui lui offre sa première relation sexuelle mère fille. Julie n’a jamais connue tel extase. Alice a promis qu’elle allait parfaire leur éducation sexuelle, par des travaux pratiques. Chapitre 7 : Le petit déjeuner de Manu Les persiennes laissent passer un rayon de soleil matinal. Les deux femmes s’éveillent toute ébouriffées, en guise de bonjour elles se font un petit «Abricot, abricot de la jardinière » puis s’embrassent fougueusement. Julie pose sa tête sur la poitrine de sa mère ; sa fine main va inspecter « l’abricot » d’Alice. — Hum, bien dormi ma chérie ? — Oh oui alors ! C’était un truc de fou que tu m’as fait, c’était merveilleux. Si j’avais su je l’aurais faite plus tôt ma connerie. — Tu vois que j’en connais des choses ! — j’ai hâte ; on commence quand à faire les travaux pratiques les « TP », c’est bien comme nom les « TP » ça fait sérieux et si le mot nous échappe personne ne comprendra, nous si hein Maman ! — D’accord va pour «TP», mais je crois qu’on a déjà commencé à les faire tes «TP», non ? — Oui c’est vrai et le pauvre Manu qui a dormi tout seul. Il va faire une ces tête lui raconter ça. Eh maman, peut-être qu’on pourrait le refaire et lui regarde...euh attaché pour qu’il ne puisse pas se toucher et qu’il éjacule comme ça tout seul, dis Maman t’imagine le pied. — Tu es certaine que tu as besoin d’idées parce que là, je dois dire que tu me surprends ! — Et ... tu sais quoi ! S’il éjacule, c’est toi qui auras un gage, si non ce sera moi, d’accord ! — OK, de mieux en mieux mais ne t’inquiète pas moi aussi j’ai de la ressource, je commence à ne plus regretter d’avoir découvert votre petit jeu, ni de vous avoir un peu fessés, je commence à m’amuser moi aussi. — Carrément, tu imagines on serait passé à côté de ça ! Mais toi Maman pourquoi tu n’as personne avec toi, ce serait chouette et avec son père à Manu, tu n’étais pas .. — Lui il est bien où il est ! — Oups ! Je n’en parle plus, de toute façon ça n’aurait pas marché il est trop bizarre, et pour Manu ? (Histoire de changer de conversation). — Tu as raison on va lui faire passer du bon temps, il va s’en rappeler des ses vacances. Voila ce qu’on peu va faire si tu es d’accord ! Blablabla .Alice explique son idée. — OK, je ne te dis pas, il ne va rien comprendre. Aller, on y va, je suis chaude bouillante ! Manu dort encore, les deux femmes descendent en maxi tee-shirt et préparent le petit déjeuner, de temps en temps, Alice caresse la petite chatte et pince les tétons de sa fille, histoire pour la garder bien excitée « Il faut qu’elle soit en forme pour faire ce qu’elle a prévu ! Ma petite fille » pense-t-elle. Le petit déjeuner est prêt, Julie aussi. Alice lui passe la main entre les jambes de sa fille. — T’es trempée ! Ma chérie. — Oui, aller on y va ! Une casserole tombe un « Et merde, et merde ..! » fuse et vient se rajouter à la chute de la casserole qui résonnent dans la maison. ...
«1234»