1. Ilona, fille vengeresse et cocufieuse (6)


    datte: 07/09/2017, Catégories: Partouze, Auteur: StormX, Source: Xstory

    Après quelques mois de préparatifs et de paperasse, Laurent et mon père purent ouvrir leur restaurant ainsi que la discothèque dans laquelle se produiraient nos strip-teaseuses. En parallèle à tous ces papiers, mon père avait fait le tour des maisons closes et des quartiers chauds afin de recruter nos serveuses/strip-teaseuses. L'opération s'était révélée très fructueuse. En effet, sachant parfaitement parler russe et anglais, mon père n'avait eu aucun mal à convaincre les prostituées d'accepter son offre sans compter que celle-ci les tirait de la rue ou de leurs maisons closes et leur permettait de suivre des cours de langue payés par l'entreprise. Résultat de cette virée peu conventionnelle : mon père avait ainsi réussi à recruter cinq Russes, trois Bulgares et deux jumelles slovaques. De son côté, Laurent s'était occupé d'embaucher des cuisiniers et des sommeliers de notre région. Souhaitant également profiter des connaissances de Joanna en droit, Laurent et mon père avaient décidé de la faire travailler dans notre service juridique. Quant à moi, me débrouillant plutôt bien en comptabilité, je fus engagée comme aide-comptable aux côtés de mon père. Au cours des quelques mois qu'avaient duré les préparatifs de l'exploitation, Joanna et moi nous étions liées d'amitié avec les filles que mon père avait engagées. Elles nous communiquaient très souvent, dans leur excellent français au léger accent d'Europe de l'Est, leur bonheur d'avoir été sorties de leur condition par mon ... père. Aleksandra et Diana vivaient à Volgograd auparavant et, tout comme leurs compatriotes, Elena, Klara et Milena, elles avaient gagné la France dans l'espoir de trouver un travail afin de pouvoir aider leurs familles à vivre plus décemment dans leur pays d'origine. Côté bulgare, Irina, Anna et Ivanka exerçaient déjà une activité de serveuse dans leur pays mais les coûts avaient tant augmenté que leur travail ne leur permettait plus de gagner suffisamment d'argent pour payer les frais liés au logement. Quant aux deux jumelles slovaques, Ivana et Ludmila, suite à des désaccords familiaux, elles avaient décidé de venir en France pour tenter de refaire leur vie. Malheureusement pour ces dix merveilleuses filles, le destin a voulu qu'elles vendent leurs charmes au premier venu. Quelques heures avant l'ouverture officiel de notre restaurant que nous avons appelé « International Eating », Joanna et moi prîmes le parti de faire visiter la ville à nos amies. Après être allées manger une glace dans un café, nous revînmes avec deux heures d'avance au restaurant. Aleksandra proposa donc de travailler une dernière fois le show du soir et les autres filles approuvèrent son idée. Une fois changées, les filles se réunirent sur le podium pour écouter les recommandations chorégraphiques de Joanna qui avait longtemps fait de la danse avant de devoir arrêter à cause de ses études. — Vous avez bien compris, les filles ? De la sensualité. Il faut que vous éveilliez le désir chez les hommes. Ilona ...
«1234»