1. Maître Michael m'a drogué pour m


    datte: 09/09/2017, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Partouze, Auteur: S-A-F-6, Source: xHamster

    Je rêvais depuis longtemps qu'on me drogue pour me baiser mais j'avoue que je n'arrivais pas à faire confiance à mes précédents Maîtres qui n'ont pas été très fidèles et très pro. Mais avec Maître Michael ce n'est pas pareil, nous partageons beaucoup de choses, nous avons appris à nous faire confiance, il m'a dressé durant de longue heures pour que je devienne la chienne que je suis et c'est sans hésiter que je lui en ai parlé. Il a été assez surpris lorsque je lui ai fait part de mon souhait mais m'a promis d'y réfléchir. Nous avons longuement hésité sur la &#034drogue&#034 a utiliser (inhalation, alcool, somnifères, etc). Maître Michael s'est rapproché de connaissances l'ayant déjà fait et nous ont conseillé une sorte de somnifère assez puissant dont je ne ferais pas la promos puisqu'il s'agit tout de même de jeux dangereux. Afin de ne pas me mettre en danger, nous avons demandé conseil à un ami médecin de Maître Michael qui nous as conseillé de faire un test avec une toute petit quantité pour éviter une éventuelle allergie. Nous nous sommes ensuite lancé il y a une quinzaine de jours, Maître Michael a installé une caméra dans notre donjon, il m'a fait prendre le cachet et je me suis endormi doucement jusqu'à l'inconscience totale. ... Il est 2 heures du matin, j'ouvre les yeux, j'ai l'impression d'être complètement ivre, j'ai la tête qui tourne, j'ai mal à la tête, j'ai mal aux fesses et je n'ai aucun souvenir... il me tarde de regarder la vidéo. Maître Michael ... m'observe en silence et m'invite à venir le rejoindre, je m'approche de lui à quatre pattes et me place entre ses jambes. Il me caresse la tête, me dit que j'ai été une bonne vide couille et m'invite à le suivre dans le salon. La vidéo est déjà prête à être visionnée. Nous nous installons et je découvre la scène comme si je regardais un film de cul dont je ne connaissais pas du tout le contenu. Je me vois partir, mes yeux se révulsent et se ferment, Maître Michael m'installe sur le lit, il sors sa queue et se branle avec ma main. Mon bras est mou, je suis comme morte, il me pince les seins tout en se branlant la queue. Il lâche ma main qui vient pendre dans le vide et m’installe un bâillon écarteur dans la bouche. Maître Michael monte à cheval sur moi au niveau de ma tête, me fourre sa queue en pleine gorge et me baise très violemment la gorge sans me laisser le temps de respirer. Des larmes coulent de mes yeux fermés mais aucun son ne sort de ma bouche. Il me secoue la tête et l'enfonce sur sa queue jusqu'aux couilles, visiblement c'est bon car il gémit pour deux. C'est peut être la scène qui l'excite plus que la pipe que je suis en train de subir car j'imagine que sans mouvement de langue, ça doit être banale. Il me retourne ensuite pour me positionner sur le ventre, il m'écarte les cuisses et viens s'introduire d'un coup sec dans mon fion. Aucun son ne sors de ma bouche, je suis toujours inerte, c'est même un peu effrayant à voir. Maître Michael m'encule de longues minutes, il ...
«123»