1. ANNE se libère (Volet 2)


    datte: 11/09/2017, Catégories: Lesbienne, Partouze, Auteur: marika842010, Source: xHamster

    3. Le Jour J Quand le samedi arriva, je n’avais pas revu Lucie, mais mes pensées étaient tournées vers elle, et ce qu’elle m’avait fait… On s’était téléphoné pour mettre au point notre sortie, mais on n’avait pas abordé notre flirt… Je l’appelais pour connaître le lieu du rendez-vous, elle passe me chercher à l’institut ou chez moi ? Je lui donnais mon adresse et préparais mon sac que je venais de boucler trois fois depuis hier soir… Vincent était au bureau, il travaille parfois le samedi matin… Il m’avait souhaité bon week-end, m’avait embrassée, puis m’avait promis d’être sage pendant mon absence… J’avais retenu mes larmes… Je savais que j’allais franchir une étape, sans doute un coup de canif dans le contrat, bien qu’il ait été déjà égratigné… Elle est là, ravissante, jeune et belle, époustouflante de gaîté… Elle conduit bien, sûre d’elle, elle me raconte sa semaine, elle a revu un copain l’autre soir… Il fait partie du groupe, ils viennent en mini-van… Le gîte est spartiate, on va dormir tous dans une grande pièce, ça va chauffer… On parcourt les 100 km assez vite, et nous trouvons les autres de Montpellier, ainsi que trois voitures venant de différents endroits du département. L’Aigoual nous attend, on va se régaler. Nous nous garons sur le parking de la mairie du petit village, au pied des chemins de randonnées. Le gîte est à trois heures, soit la moitié de la marche… Ses copains viennent nous entourer, nous faisons connaissance : trois jeunes femmes du bureau de Lucie ... (Cathy, Paule et Laure) et trois gars dans la quarantaine (Gérard, Michel et Paul), dont l’organisateur, un couple amis de Gérard (Jill et Yann), deux autres garçons (Son cousin Henry et Marc celui qui est venu la voir l’autre jour), et une de leurs amies (Mylène), ce qui fait treize personnes. Sept femmes et six hommes. D’après ce que je comprends, il n’y a qu’un couple, les autres sont passagèrement célibataires… Comme son cousin Henry, amateur de montagne, de photos, il vit dans un petit village. Son copain Marc et Mylène sont du même pays. Les cinq collègues de Lucie sont de Montpellier, deux des femmes sont mariées, l’autre elle ne sait pas, les trois hommes sont mariés pour le meilleur et le pire, mais ils draguent tout ce qui passe à leur portée, elle le sait, elle travaille avec eux… Tu vois je n’allais pas foutre le bordel dans mes collègues… - Oh, non… Treize ! Nous nous organisons, on fera connaissance en montant… Le chemin s’incline rapidement, on a prévu trois arrêts, un par heure. Mais les arrêts pipi sont autorisés… On a dit pas de course, on prend son temps, marche douce, je n’ai pas d’entraînement, d’autres non plus. Gérard, le meneur, ferme la marche. Je me laisse glisser vers lui, avec Lucie… - Alors Luce, tu suis ? - Ouais… Je suis comme une chèvre… - Ton amie est très belle, Anne ? C’est ça ? - Oui, on ne se connaît pas depuis très longtemps, je suis son esthéticienne… - Oh, quel beau métier, j’adorerais faire les maillots ! - Gérard, ne soit pas grivois… ...
«1234...8»