1. Soirée en quatuor majeur


    datte: 12/09/2017, Catégories: hhh, inconnu, Voyeur / Exhib / Nudisme, facial, Oral, 69, légumes, préservati, pénétratio, hdanus, hgode, hsodo, jouet, Partouze, yeuxbandés, hhomo, Auteur: Wonderboy, Source: Revebebe

    J’avais la semaine dernière une libido si forte que je voulais réaliser mon fantasme à tout prix, et j’y ai mis les moyens pour l’assouvir. J’avais envie de me faire sodomiser par plusieurs gars en même temps, mon orifice était si réceptif que durant cette semaine, tout y est passé, la collection de godes, plug, et une grande partie des légumes du frigo prévus pour une ratatouille. Je me masturbais jusqu’à cinq fois par jour, avec à chaque fois un jouet dans mon fondement. Mes éjaculations devenaient une petite goutte de liquide séminal, mes bourses étaient vides, mais mon érection toujours grandiose, arrivant rapidement après quelques va-et-vient de ma veuve poignet. Habitant dans un village, loin de la ville, il m’est difficile d’aller au sauna ou au bar gay du coin, donc les légumes du jardin sont plus accessibles. Ma femme étant partie une dizaine de jours dans sa famille, j’étais libre de me balader dans la maison nu et excité à souhait. Le troisième soir, je me branche sur un Chat gay et commence mon investigation du vrai, du faux, des grandes gueules, et des véritables gays cherchant une aventure. Assez rapidement, je suis en contact avec un certain Michel, avec qui le courant passe relativement bien. Il est 100% homo, habite à moins d’une heure de chez moi, et fréquente le milieu gay de la région. Je lui explique que, étant bisexuel occasionnel et de plus marié, je ne vois pas vraiment comment assouvir mon désir d’être la proie de plusieurs gars, bien membrés, tant ... qu’à faire, mais surtout respectueux. Ma crainte est de tomber sur un fou furieux, macho, qui ne pense qu’à lui, enfin, je ne cherchais pas un plan style parking d’autoroute, mais plutôt salon champagne. Michel me donne son numéro de téléphone afin de mieux nous connaître, même si le Chat, c’est bien pour ouvrir une communication, entendre la voix de l’autre permet de mieux sentir la personne inconnue. Il me paraît très sympa, une voix grave de mâle, une bonne élocution, il me met en confiance. Il me propose de réaliser mon fantasme avec un couple d’amis avec qui il batifole parfois, et me promet monts et merveilles. Rendez-vous est pris pour le lendemain soir, chez lui. Je raccroche le combiné, tout ému, nerveux, et impatient de la grande aventure qui se prépare. La journée du lendemain se passe lentement, trop lentement. En fin d’après-midi, je me prépare en me douchant, et me fais un lavement anal en profondeur afin d’éviter des désagréments que l’on imagine. N’y tenant plus, je m’enfile le plug le plus large de ma collection afin d’être prêt et ouvert au moment voulu. Je monte dans ma voiture, accompagné de mon jouet toujours enfoncé et de bouteilles de champagne. Je décide de faire le trajet avec le plug vibrant "full speed" dans mon anus - pour ceux qui ne connaissent pas, c’est pas mal surtout en appuyant sur l’embrayage. À l’entrée de la ville, je m’arrête sur le bas-côté et le retire. Je trouve rapidement la maison de Michel et, nerveux, appuie sur la sonnette. Michel ...
«1234...»