1. comment je me suis découverte (6)


    datte: 13/09/2017, Catégories: Transexuels, Auteur: belleplante, Source: Xstory

    Comment je me suis découvert(e) (6) Je rentre chez moi. Je ne suis pas rassasiée. J'en veux plus. J'ai quelques heures pour me reposer. J'ouvre le carton pour découvrir ce qu'il m'a prévu pour ce soir. Une robe droite grise chic et classe avec des bouton de haut en bas. Il y a avec une grosse ceinture. Je retire mon tailleur et m'allonge sur mon lit. Je fais un point de ces deux derniers jours et je suis surprise d'avoir aussi facilement céder à cet homme. Mais j'aime ce que je deviens. Je suis anxieuse et excitée par ce que Patrick envisage pour la suite. Je téléphone à mon travail pour poser mes 15 jours de vacances. Et je m'assoupis devant la télé. A 19h, je commence à me préparer pour ma soirée. Je réajuste mes bas et mon string. Je vérifie mon maquillage. Je remets du rouge à lèvre et du mascara. J'enfile la robe en laissant les deux boutons du bas ouvert pour être plus sexy, les talons et je suis prête. Je monte à l'étage supérieur sans crainte d'être vus puisque la seconde porte à mon pallier c'est le bureau de Patrick. Je me débrouille de mieux en mieux avec mes talons, c'est super. Je tape à la porte. Il vient l'ouvrir, me souris, me prends la main et m'emmène sur le balcon. Il a installé une petite table avec des coupes de champagne. Il ouvre la bouteille, remplis les verres et m'en donne un. -à notre avenir -à notre avenir -voilà qui est bien. Tu es libre pendant 15 jours ? -oui j'ai tout calé avec ma boite -parfait, tu es à moi jusqu'à l'année prochaine. -et tu ... as prévu quoi ? -je te le dirais au fur et à mesure. Pour l'instant j'ai envie de toi. Ouvre ta robe. Je retire la ceinture et défait les boutons un à un doucement. Je mets mes mains sur ma taille pour repousser la robe en arrière. Il me regarde comme un animal en rut. Je vais passer à la casserole. J'en ai envie depuis le passage dans son bureau. -tu as envie de moi -oui je veux te sentir au fond de mon ventre -pourquoi ? -parce que je suis à toi, je suis ta femelle. -bonne réponse. Il me prend dans ses bras et me fait rentrer dans le salon. Il m'embrasse et me guide vers la table. Il me pousse contre. Je pose mes fesses dessus. Il m'allonge. Sa bouche descend vers mes seins. Il attrape mes tétons, les èches, les mordilles. Je gémis -oui encore, hummmm Il me caresse les cuisses, les fesses. Sa main atteint mon entre jambe. Il caresse ma chatte, mouille ces doigts et me pénètre avec beaucoup de douceur. Son doigt coulisse dans ma chatte. Sa bouche est toujours sur mes seins. J'attrape son pantalon, le détache et libère sa bite. -prends moi, met-moi ta bite Il écarte mon string. Il présente son gland devant mon petit trou. Il le pose dessus et pousse son bassin vers l'avant. J'ai la même sensation qu'hier. Au début c'est douloureux, puis le mal s'estompe. Son bassin est collé à mon cul. Il est entier en moi. Je soupir d'aise. Il attrape mes cuisses et commence des vas et viens tout en douceur -tu aimes çà ma femelle -oui mon mâle -alors si tu en veux encore on va finir ton ...
«123»