1. Fin de chantier (5)


    datte: 13/09/2017, Catégories: Partouze, Auteur: frank83, Source: Xstory

    Fin de chantier (5) Résumé de l’épisode précédent Marc s’est rendu compte que Valérie ne s’est pas lâchée qu’avec les ouvriers mais que cela a dû commencer il y a bien longtemps. Il a pu découvrir au fil des enregistrements vidéo qu’elle assure une prestation d’auxiliaire de vie bien supérieure à ce que l’on pourrait attendre d’elle. Ces dernières révélations permettent à Marc de discerner le véritable visage d’une épouse qui remplit souvent un autre rôle qui va au-delà des espérances de ses employeurs. Comble-t-elle ainsi un manque qu’il n’a pas détecté ? Est-ce pour trouver là un certain équilibre qu’il ne lui offre pas ? Jusqu’à maintenant Marc n’avait remarqué aucun changement dans son comportement, ni supposé que Valérie puisse avoir cette sexualité débordante. Sexualité débridée qui fait bien l’affaire de ses relations professionnelles masculines au nez et à la barbe de son cocu de mari. 12:00 : tous les collègues quittent le bureau pour aller manger, ayant envie d’être seul, je m’enferme dans mon bureau, je réfléchis et tente de trouver le moindre indice qui aurait pu me mettre la puce à l’oreille. Je me souviens qu’il lui est arrivé qu’elle me parle de telle ou telle personne chez qui elle intervenait mais sans que cela ait particulièrement retenu mon attention. Tout en essayant de retracer dans mon esprit ce qui aurait dû ou pu m’alerter, je suis de nouveau attiré par ces enregistrements qui m’ont déjà beaucoup appris. Chaque carte que j’ai réussi à copier a été ... enregistrée dans un répertoire. J’en sélectionne le plus ancien. Pas de film mais des photos, elle a été mitraillée sous toutes les coutures. Je commence à les regarder en détail et je me rends compte rapidement que ces clichés datent un peu. En fait, ils remontent à la première période de travaux, lors de la réalisation de l’extension à l’été 2013. A l’époque, nous avions hébergé une équipe de 4 ouvriers, rapidement l’un d’entre eux était rentré au pays, et nous avions installé une caravane derrière la maison, uniquement pour y dormir, pour avoir un peu d’intimité, laissant la maison en chantier aux roumains. Seul la cuisine et la salle de bain sont toujours restées plus ou moins opérationnelles. La première semaine a été consacrée aux démolitions, toiture et murs sur la dalle qui va recevoir le premier étage, puis vient ensuite le rez-de-chaussée qui sera complètement redistribué afin de le rendre plus fonctionnel, création d’ouvertures mais aussi rebouchage d’existantes qui demandent donc le démontage des menuiseries. Le point final a été le démontage de la salle de bain qui à l’avenir sera partagée entre les WC et la cage d’escalier pour accéder au futur étage. Afin de conserver sa fonction, une douche provisoire a été mise en place. La totalité des portes ont été démontées afin de les remplacer par des blocs portes neufs et surtout identiques avec ceux de l’étage. Une fois, les démolitions achevées, la maison ressemblait plus à une ruine avec tous ces trous béants un peu ...
«1234...7»