1. Jeux adolescents (2)


    datte: 13/09/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: Bibite93, Source: Xstory

    Après avoir passé un après-midi chaleureux avec mon voisin j’avais les idées embrouillées. Confus et désorientés j’avais accepté une matinée au marché avec ma cousine. Bien que toujours vierge cette expérience m’avait ouvert des voies que je n’avais jamais osé envisager. Alors que cette dernière regardais robes et maillots de bain pour l’été, je déambulais parmi les échoppes naïvement au gré du vent. Après quelques minutes je me rendis compte que j’avais perdu de vue ma cousine. J’étais planté au milieu du marché sans savoir où la chercher. Me voyant un peu perdu une jeune femme m’aborda. Blonde, d’environ 1m70, elle avait une silhouette bien dessinée, comme celle des Pin-up des années 70. Ses yeux d’un bleu perçant m’avaient percuté à peine elle les avait posé sur moi. Ses lèvres fines teintées d’un rouge à lèvre pourpre bougeaient lentement. Elle parlait. Oui elle me parlait ! Et moi je m’attardais sur les traits fins de son visage délicieux. Je devrais peut-être l’écouter : - Hello, me fit-elle. - Hi, répondis-je avec un accent impeccable. - Je suis désolé je ne parle pas bien anglais, me dit-elle. - Mais je suis français aussi. - Ouf tant mieux ! Je suis Alex, j’ai vu que tu semblais un peu perdu, je peux peut-être t’aider ? - Enchanté, je suis à la recherche de ma cousine, on est venu ensemble mais je ne la retrouve plus ! A ce moment elle me prit par la main et me fit frissonner. Sa main était douce, comme une caresse. Elle me conduisit jusqu’à un café en bordure du ... marché et me dit : - D’ici tu vois tout le marché, si elle passe, tu la verras ! - C’est vraiment gentil à toi de m’avoir amené ici. Sans dire un mot elle partit. Je regardais alors ce corps somptueux s’éloigner avec une sensation étrange venant de mon bas-ventre. Ses hanches se baladaient de gauche à droite au gré de ses pas. Elle semblait tout simplement parfaite. - Attends ! lui criais-je Elle se retourna subitement et me fit un large sourire qui en disait long. Elle n’attendait que ça, que je la retienne ne serait-ce que pour lui offrir un verre. - Tu ne veux pas l’attendre avec moi ? - Si, répondit-elle avec un sourire en coin. Sur ces belles paroles nous commençâmes à discuter de choses et d’autres, je n’avais pas manqué à mon devoir de gentleman et lui avait offert un verre. Le courant passait bien entre nous. Au fil de la conversation j’appris qu’elle habitait à 2min à pied de chez mes grands-parents. Une aubaine si je voulais la revoir. Soudain la conversation fut interrompue. Une voix provenant de derrière hurla : - Je suis là ! Allez viens, arrête de draguer on rentre p’tit cousin ! Ma cousine m’avait finalement retrouvé et mit la honte en une seule phrase. Je rougis légèrement ce qui fit rire Alex. Avant de nous quitter elle tendit un papier vers moi et me le glissa dans la main. Elle s’approcha ensuite de mon visage, les yeux fermés, les lèvres tendues et me déposa un baiser au coin des lèvres qui me fit aussitôt frémir. Je savais maintenant ce que c’était cette ...
«123»