1. Ma chérie et le patron du bar


    datte: 13/09/2017, Catégories: fhh, extracon, cadeau, cocus, vacances, caférestau, danser, Oral, couple+h, Auteur: Candaul, Source: Revebebe

    Depuis longtemps, j’ai des fantasmes candaulistes. L’idée de partager ma chérie, de la savoir excitant d’autres hommes, qu’elle me raconte ensuite si je ne suis pas avec elle, et encore bien d’autres idées me rendent dingue ! Ces dernières années, j’ai vécu avec une femme qui partageait ces fantasmes et avec qui nous en parlions très librement. J’avais pris l’habitude de lui écrire parfois des histoires pour l’exciter. Elles sont parfois sous forme de lettres que j’adresse ou de récits de situations que j’imagine. Nous sommes aujourd’hui séparés pour des raisons qui n’ont rien à voir avec nos fantasmes et l’écriture de ces récits me manque alors j’ai décidé de les partager avec vous. En ce qui concerne les rencontres potentielles auxquelles ce site peut mener Vous l’aurez déjà compris, la femme idéale pour moi serait joueuse, ouverte d’esprit et nous devrions partager en toute transparence car c’est, selon moi, une condition indispensable au bon fonctionnement d’une relation candauliste. Le candaulisme, je le perçois comme un partage, une ouverture et non comme une soumission. Maud et moi étions en vacances dans le sud de l’Espagne. Pratiquement tous les soirs après le dîner nous sortions dans un bar très sympa avec une piste de danse. Dès le premier soir nous avions bien remarqué qu’elle avait tapé dans l’œil du patron. Maud le trouvait plutôt pas mal également et nous l’avons évoqué plusieurs fois en faisant l’amour de retour à notre hôtel. Elle sait combien ça m’excite ... quand elle me dit qu’elle trouve un homme à son goût et elle ne s’était pas gênée. Alors pendant qu’elle me faisait une gâterie le premier soir, je lui avais suggéré d’imaginer que ce n’était pas moi mais le patron du bar qu’elle était en train de sucer. Pour mon plus grand bonheur, elle y a mis beaucoup d’ardeur Les soirs suivants, cela a stimulé Maud à lancer quelques sourires au patron, pour mon plus grand plaisir. Une ou deux fois, il est venu nous dire quelques mots, se présenter – Javier – et s’assurer que tout allait bien. La nuit je continuais à l’évoquer pendant que nous faisions l’amour et ça excitait terriblement ma chérie lorsqu’elle imaginait son sexe la pénétrer plutôt ou en plus du mien. Le dernier soir avant notre départ, alors que Maud allait se préparer avant de sortir, je me suis approché d’elle, je l’ai enlacée et je lui ai glissé à l’oreilleEt si ce soir tu te laissais séduire par Javier Elle a souri et n’a rien dit Je me suis éloigné pour la laisser à ses préparations. Elle est enfin apparue devant moi portant une longue robe en tulle très légère et un peu transparente. Il n’y avait aucun doute sur le fait qu’elle ne portait pas de soutien-gorge et juste un mini string en dentelle. De plus la robe était fendue très haut sur le côté et laissait voir sa jambe droite bronzée dès qu’elle s’asseyait. Pour couronner le tout, elle portait des sandales à talons fins et très hauts. Je crois que si je n’avais pas eu envie de savoir jusqu’où nous allions aller, nous ...
«1234»