1. Le pot de départ (1)


    datte: 13/09/2017, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Severine45, Source: Xstory

    Je m’appelle Julien, j’ai 31 ans et je travaille actuellement dans une grande société de TP en tant que responsable du suivi des travaux. Plus exactement, je travaillais car j’ai récemment quitté mon poste pour un autre plus près de chez moi. J’ai donc eu droit, il y a quelques mois, à un pot de départ avec une bonne partie de mes collègues. Comme beaucoup d’employés français me direz-vous Sauf que mon pot de départ et ce qui s’y est passé a été mémorable ! Nous sommes vendredi et je me rends à mon travail pour la dernière fois. Le trajet quotidien trop long, l’éloignement de ma région natale avec ma famille, mes amis et une fille qui me plais beaucoup mais que je ne vois que trop rarement pour concrétiser Bref, je suis content de partir, même si certaines choses me manqueront. En arrivant à mon bureau, je remarque une des première choses que je vais regretter : ma collègue ! Mon dieu que cette femme m’excite. Nadine est une femme mariée et mère de famille de 48 ans. Elle est encore superbe pour son âge et a l’excellente idée de s’habiller sexy. Classe mais sexy quand même et l’on sent bien qu’elle aime plaire, qu’elle aime attirer les regards sans jamais franchir non plus le cap de la vulgarité. Une MILF, une vraie ! Je travaille au quotidien avec elle depuis 2 ans, époque à laquelle j’ai été nommé responsable du suivi de travaux pour le secteur est après avoir assisté ma responsable, aujourd’hui devenu directrice, pendant des années. A ce titre, Nadine, qui me connait ... depuis longtemps, est ma secrétaire personnelle, chargée du suivi administratif des dossiers, des factures, etc. Bref, nous travaillons tous les jours ensemble et sont devenus proches, elle me voyant sans doute un peu comme un fils. Moi, je la vois surtout comme une femme désirable, encore superbe pour son âge et qui est l’objet de nombre de mes fantasmes. Elle m’excite tellement que je suis sans cesse en train de regarder des cuisses, admirer son décolleté, mâter ses fesses à la moindre occasion. Je pensais, pendant ces années, être relativement discret, mais j’allais découvrir aujourd’hui que non ! En entrant dans le bureau, je la trouve à son poste, particulièrement sexy et provocante aujourd’hui. Elle porte une mini-jupe à la limite de la décence, un chemisier moulant et décolleté, des collants qui s’avèreront en fait être des bas et de chaussures à hauts talons. Ses cheveux sont solidement attachés en chignon et ses lunettes finissent de donner un air faussement sévère à cette femme si gentille mais qui, aujourd’hui, est manifestement habillée en salope. Elle est assise à son bureau et, en me penchant vers elle pour lui faire la bise, j’ai une vue plongeante sur un décolleté extraordinaire. A-t-elle conscience de l’état dans lequel elle me met ? A-t-elle fait exprès de s’habiller comme ça pour mon dernier jour ? Si oui, pourquoi ? J’essaie de me calmer et m’assois à mon bureau situé à côté du sien. Ses cuisses au trois quart dénudée sont alors à moins de deux mètres de moi. ...
«1234»