1. Frustration métropolitaine


    datte: 13/09/2017, Catégories: fh, hplusag, jeunes, inconnu, nympho, laid(e)s, sales, train, jalousie, odeurs, nopéné, confession, occasion, attirautr, Auteur: Nocturne, Source: Revebebe

    Nous sommes en plein mois de juin. Le soleil se fait plus ardent et les vacances arrivent à grand pas pour nous les étudiants. Luna, ma petite amie, et moi-même, avons pour projet de partir en méditerranée cet été, nous avons particulièrement hâte de boucler notre année et réussir nos examens pour partir au soleil la conscience tranquille. Je suis en couple avec Luna depuis maintenant sept mois. C’est une fille plutôt sérieuse dans ce qu’elle entreprend, mais elle ne manque pas d’humour, chose très importante chez une femme. Si je devais en faire une brève description physique, je dirais qu’elle a de longs cheveux bruns légèrement ondulés qui mettent en valeur son charmant petit visage aux traits fins et à la peau nette, muni de deux grands magnifiques yeux foncés. Une beauté féline à tout juste vingt ans. Quant à moi, j’ai vingt-deux ans, je suis passionné d’histoire, un peu intello, je suis brun et je porte des lunettes. Auparavant, je n’ai jamais eu beaucoup de succès avec les filles jusqu’à ce que je rencontre Luna. Il m’aura fallu plusieurs années pour vaincre ma timidité envers le sexe opposé. Aujourd’hui encore, j’en garde quelques séquelles, car je me fais facilement manipuler par la gent féminine, ce qui me joue parfois des tours. J’ai fait la connaissance de Luna à une soirée étudiante où nous étions un peu ivres. Elle m’avait tout de suite branché et j’avais cédé à son charme, nous avons couché ensemble le soir même. Mais ce qui semblait commencer comme l’affaire ... d’un soir s’est transformé en histoire amoureuse, sans doute parce que je me suis accroché à elle immédiatement. Aujourd’hui encore, je suis étonné par la force qu’ont les choses de générer dans une vie de grands tournants en seulement quelques instants À la fin de la journée, nous discutons brièvement avec les amis devant le bahut avant de se quitter tous. Depuis que je connais Luna, j’ai également beaucoup plus d’amis, car mes amis sont surtout les siens. Aujourd’hui Luna est vêtue d’une jupe d’été, assez courte, et d’un simple débardeur. Très sexy. Trop sexy. Je fais un peu pâle figure à côté d’elle. Parfois j’ai honte de me tenir à ses côtés, de lui prendre la main, car je me sens laid comparé à une telle beauté, et je me dis que je ne la mérite pas parce qu’elle pourrait avoir tous les mecs qu’elle désire. D’ailleurs, les regards indiscrets et réflexions d’autres gars, même en ma présence, sont là pour me le rappeler. Mais ne voulant pas avoir l’air machiste ou quoi que ce soit Je la laisse s’habiller comme elle le désire, et je prends sur moi. Après avoir échangé quelques bises et poignées de mains, nous nous dirigeons tous les deux vers le métro pour rentrer chez nous. Dans mon appart. C’est un petit appart très modeste, mais j’ai une certaine satisfaction à être indépendant grâce à lui. Aussi Luna et moi pouvons y faire l’amour et nous y donner à cœur joie sans avoir à nous cacher. Et je suis particulièrement pressé de la câliner sur notre lit. La chaleur parisienne ...
«1234»