1. Le séminaire professionnel, que mettre ?


    datte: 18/09/2017, Catégories: Masturbation, Mature, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Natass55, Source: xHamster

    ette histoire s'est déroulée il y a un an environ, il y a prescription. Mon responsable m'indiquait que nous avions un séminaire dans un département limitrophe à la région parisienne regroupant les différents loueurs d'habitat à loyer modéré de différentes régions. Etant sur le management de ces dossiers, j'étais en première ligne pour ass****r à ces débats et échanges qui devaient durer une semaine. Une semaine où je quittais le foyer familial pour raisons professionnelles ; je ne l'ai jamais fait et rien que pour faire ma valise, beaucoup de questions se posaient. Habituée des tenues les plus simples, je ne savais absolument pas quoi mettre dans ma valise. Le voyage se passerait en voiture, avec mon boss, sa secrétaire et moi. Donc déjà, pour le trajet du lundi, un jean et un chemisier suffisaient amplement. Mais ensuite ? Je retournais mon armoire mais rien de bien transcendant. Je décidais le samedi précédent d’aller à Nancy faire quelques amplettes sur les conseils avisés d’une collègue. Tenue stricte mais confortable (ben avec ça… stricte = tailleur et veste, confortable = jean, baskets, donc des notions distinctes dans mon esprit). Me voici donc au Printemps, en plein centre de Nancy avec de multiples étages et rayonnages. J’avise une femme d’une cinquantaine d’années, vendeuse de son état, et strictement habillée. Je lui expose la situation et mes besoins. Elle me propose plusieurs tenues, de marques connues et moins connues, du moins pour ma part. Des jupes crayons, ...
    des jupes traditionnelles, des tailleurs, des chemisiers… et me voici en essayage. Sans prêter attention, j’enfile, j’essaie et je m’observe sous différentes coutures. Je n’aime pas trop ces tenues, mais c’est ainsi. Mon esprit malin commence à jouer… une veste de tailleur seule sur ma peau, me donne un côté sexy qui n’est pas pour me déplaire. J’ai envie de jouer avec cette femme, qui n’arrête pas de me dire, « ça vous va comme un gant », « cette échancrure met votre poitrine en valeur », « ceci est plus business casual… » ben bien sur ! Je retire l’ensemble de mes sous-vêtements et essaie une tunique en coton écossaise magnifique et sort du vestiaire ; je tourne sur moi même, le courant d’air m’agite. Je rentre, laisse le rideau entrebâillé, me change et j’imagine des regards discrets m’observer… La vendeuse ne me voit pas, j’essaie alors un ensemble tailleur Prada, veste deux boutons, jupe fendue. J’enfile ceci sur ma peau nue et sort devant la grande glace, pieds nus et j’attends l’avis de ma conseillère. « Magnifique » s’exclame t-elle. Je souris en pensant à notre fameuse brésilienne. Je tourne sur moi même et elle ne tarit pas d’éloge, en même temps, vu le prix, heureusement que ça te mets en valeur ! « Il vous faut une paire de talon pour compléter ceci, ne bougez pas » Bien, je patiente, nue sous une tenue à 400€. Je m’assieds sur un banc dans ma cabine d’essayage, les jambes écartées et la cabine en face me renvoie mon image. Excitant. La vendeuse revient avec une ...
«1234»